La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Règlement du 24 avril 1792

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2734
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Règlement du 24 avril 1792   Jeu 5 Juil - 18:12

Titre VI du Règlement du 24 avril 1792

De la tenue en général.
Article 1er. L'uniformité prescrite par le règlement d'habillement sera exactement observée par les officiers, sous-officiers et cavaliers, et ils se conformeront, dans les différentes circonstances, aux règles de tenues détaillées ci-après.

Les officiers supérieurs seront personnellement responsables de la tenue des officiers du régiment qu'ils commandent, et ceux-ci de celle des sous-officiers et cavaliers de leur compagnie.

De la tenue des officiers.
Cheveux, comment liés et frisés.

Artilce 2. Les cheveux des officiers seront attachés près de la tête, et liés en queue, couverte d'un ruban de soie noire, qui sera simplement arrêté par une épingle et sans rosette; les cheveux des faces ne formeront qu'une seule boucle qui descendra à hauteur du milieu de l'oreille; la queue ne pourra excéder la longeur de huit pouces, et le bout des cheveux ne pourra dép[asser le ruban de plus d'un pouce.

De la coiffure.
Article 3. La coiffure habituelle des officiers sera le chapeau. Les officiers de carabiniers, de dragons, et de chasseurs porteront des bonnets ou casques, lorsqu'ils seront de service; ceux des hussards porteront le bonnet ou schakos.

Le col.
Article 4. Les officiers porteront habituellement le col noir de soie conforme au modèle qui sera rescrit pour la troupe; le col de la chemise ne pourra jamais être rabattu sur le col. Les officiers de hussards et chasseurs porteront, au lieu du col, la cravate noire, sans noeud apparent.

De l'habillement.
Article 5. Les officier porteront en tout temps, l'habit, la veste et la culotte uniformes affectées à leur régiment. Les officiers de hussards ne seront jamas tenus de porter la pelisse et le dolman, et ceux de chasseurs l'habit dolman, que les jours d'inspection générale, et lorsque le commandant du régiment l'ordonnera, habituellement ils pourront porter le surtout. Les deux premiers crochets sur la poitrine seront toujours agrafés, ainsi que les retroussis. Pendant l'été, les officiers pourront porter la veste et la culotte de basin uni ou de toile de coton blanche, mais elles devront être façonnées dans les mêmes proportions que celles réglées pour la veste et la culotte de drap. Les officiers de hussards et chasseurs porteront, en tout temps, la culotte et les bottes à la hongroise.

Boucles uniformes.
Article 6. Lorsque les officiers seront en bas, ils porteront les boucles uniformes qui sont maintenant en usage.

Tenue de service.
Article 7. De service à cheval et pour les manoeuvres, les officiers porteront le sabre à la ceinture; pour le service à pied, ils le porteront en bandoulière; en parade, ils porteront la dragonne en or affectée à leur grade, hors le cas de service, elle sera en fil blanc; et ils porteront l'épée à la ceinture sous la veste. Les officiers de hussards et chasseurs porteront, en tout temps, le sabre. Les officiers de service, soit à pied, soit à cheval, seront en bottes et éperons. La manchette de botte sera fixée par une boutonnière au troisième bouton de la culotte.

Equipement et harnachement des chevaux.
Article 8. L'équipement et harnachement des chevaux des officiers era conforme à ce qui est arrêté pour l'uniforme particulier de leur régiment, par le règlement d'habillement. Les selles seront toujours garnies de leurs fontes. En petite tenue, les officiers de carabiniers, de cavalerie, dragons et chasseurs, porteront la schabraque sans galon.

De la tenue des sous-officiers et cavaliers.
Article 9. Les carabiniers, cavaliers, hussards et chasseurs porteront seuls des moustaches. Il est défendu de les cirer, et d'y mettre aucune drogue ou matière graisseuse, l'usage en étant malpropre et malsain.

Cheveux, comment liés et frisés.
Article 10. Les cheveux des sous-officiers et cavaliers seront attachés près de la tête et liés en queue, couverte d'un ruban de laine noire, qui sera simplement arrêté par une épingle, et sans rosette; ils seront coupés courts sur la tête; ceux des faces le seront à la manière dite avant-garde, et ne devront pas dépasser le milieu de l'oreille; la queue ne pourra excéder la longueur de huit pouces, et le bout des cheveux ne pourra dépasser le ruban de plus d'un pouce. Dans les hussards et les chasseurs, les bouts du ruban de la queue seront noués. Les cheveux des faces des hussards seront noués à la hongroise.

De la coiffure.
Article 11. Les sous-officiers et cavaliers auront pour coiffure le chapeau, bonnet et casque ainsi qu'il est affecté à leur uniforme particulier. Le chapeau sera enfoncé sur le sourcil gauche, qui sera découvert de l'épaisseur d'un demi-pouce; il sera tenu, dans la retapure conforme ai modèle envoyé, et il ne pourra y être fait aucun changement. Le bonnet de peau d'ours et le casque seront placés droits sur la tête, de manière que le nez partage également le milieu de la visière. La plaque de bonnet et la garniture du casque seront bien éclaircies, la peau d'ours sera bien éprouvée. Le bonnet ou schakos de hussards sera placé droit sur la tête.

Le col.
Article 12. Les sous-officiers et cavaliers porteront le col noir, conforme au modèle qui sera prescrit; le col de la chemise toujours couvert, de manière à n'être pas aperçu. Les cravates que porteront les hussards et chasseurs au lieu de cols, seront sans noeud apparent.

De l'habillement.
Article 13. Les jours d'inspection générale, et lorsque le commandant du régiment l'ordonnera, les sous-officiers et cavaliers porteront l'habit et la veste d'uniformes affectés à leur régiment. Habituellement, ils porteront le surtout et le gilet d'écurie. Les deux premiers crochets sur la poitrine seront toujours agrafés, ainsi que les retroussis. Les manches seront tirées assez bas pour que l'on ne voie pas les poignets de la chemise. La veste sera boutonnée dans toute sa longueur, et bien tirée en bas, pour qu'elle emboîte les hanches.

Culottes.
Article 14. Les sous-officiers et cavaliers porteront, les jours d'inspection général et de service à pied ou à cheval, la culotte de peau; ils pourrontm dans les autres momments porter des culottes de drap; et l'été, des verstes et culottes de toile blanche; mais elles devront toujours être façonnées uniformément. On remontra, le plus qu'il sera asujettie au dessus des hanches, au moyen d'une boucle; elle sera contenue au-dessus du genou par les boucles de la jarretière. Les hussards et chasseurs porteront, en tout temps, la culotte à la hongroise; elle sera soutenue au-dessus des hanches par la courroie.

De la chassure.
Article 15. Les sous-officiers et cavaliers seront habituellement en bas et souliers, et porteront les boucles uniformes qui sont en usage, à moins d'ordres contraires; c'est dans cette tenue qu'ils paraîtront aux inspections générales. Les sous-officiers et cavaliers de service à pied, seront en guêtres; la guêtre sera boutonnée droite et tirée de partout, pour qu'elle soit bien tendue. Les hussards et chasseurs porteront en tout temps la botte à la hongroise.

Les sous-officiers et cavaliers de service à cheval porteront des bottes; elles seront biencirées. La manchette de botte sera fixée par un boutonnière au troisième bouton de la culotte.

Le sabre.
Article 16. Les sous-officiers et cavaliers porteront toujours le sabre hors de service. Pour le service à pied, ils le porteront en bandoulière; à cheval, il sera à la ceinture.

Equipement et harnachement des chevaux.
Article 17. Les chevaux des sous-officiers et cavaliers seront équipés, pour les inspections et pour les manoeuvres, suivant l'ordre qui en sera donné par le commandant du régiment. Si cet ordre est pour être chargé, l'on prendra le porte-manteau et le manteau. Le porte-manteau ne pourra jamais contenir d'autres effets que ceux d'équipement dont le cavalier doit être pourvu. Le manteau sera toujours plié de la manière dite en portefeuille. Les selles des sous-officiers et cavaliers ne seront point couvertes de la schabraque, ni garnies de leur housse pour les exercices journaliers; elles seront toujours garnies de leurs fontes. Les hussards et les chasseurs feront en tout temps usage de la schabraque.

Moyen d'entretien de propreté

Propreté recommandée.
Article 18. Toutes les parties de l'habillement seront battues, vergetées et tenues dans le plus grand état de propreté; les taches seront enlevées, soit avec du savon, soit avec de la pierre à détacher, employée avec de l'eau très propre, qu'on laissera sécher naturellement sur la tache, et qu'on enlèvera en frottant légèrement l'étoffe comme elle-même. Il est expressément défendu de laver les habits, cette méthode étant nuisible à la conservation des étoffes. Pour maintenir la propreté de l'habillement sans nuire à sa solidité, lorsqu'il sera en drap blanc, on n'emploiera que le son, et le moins qu'il sera possible. L'usage de toute terre ou craie reconnue caustique et corrosive, est sévèrement défendu. Les boutons et les boucles, ainsi que les montures de sabre et les garnitures en cuivre, seront éclaircis avec du blanc d'Espagne délavé, dont il sera formé une pâte liquide avec laquelle on les frottera; et pour que cet entretien ne gâte pas les habits et les vestes, on enchâssera les boutons dans un morceau de bois fait exprés, dont la forme est connue dans les régiments, et au moyen duquel, l'étoffe étant couverte, les boutons pourront être frottés sans inconvénient.

De la tenue de la culotte.
Article 19. La culotte des carabiniers, cavaliers et dragons sera blanche, et on emploiera, pour son entretien, aucune terre ou craie reconnue caustique ou corrosive, l'usage en étant expressément défendu.

De la tenue de la buffleterie.
Article 20. Toutes les parties de l'équipement qui sont en buffle blanc, seront blanchies. L'usage du vernis pour les rendre luisantes, est défendu. Les gibernes seront cirées, même sur les côtés. On emploiera, pour unir la cire, un polissoir de buis.

De la tenue du porte-manteau et de la housse.
Article 21. Le porte-manteau et la housse seront battus et vergetés; les galons du porte-manteau et de la housse seront blanchis. La bride sera cirée, les bossettes éclaircies et les mors essuyés. La selle sera époussetée; les sangles et étrivières seront lavées, et les poitrails et croupières bien cirés.

De la tenue des armes.
Article 22. Les armes seront entretenues proprement en dedans et en dehors, sans être polis, les vis et écrous tenus en bon état; les pierres, dont les angles seront arrondies, seront contenues entre deux plombs; la grenadière du mousqueton sera tendue et serrée contre l'armée, la demi-boucle à la hauteur de la capucine.

Surveillance des sous-officiers sur la tenue des cavaliers.
Article 23. Les maréchaux-des-logis et brigadiers seront responsables, dans leur subdivision et escouades, de l'exacte observation de ce qui est prescrit ci-dessus, relativement à la tenue et propreté de tous les effets d'habillement, équipement, armement et harnachement. Les maréchaux-des-logis tiendront particulièrement la main à ce que les brigadiers enseignent avec soin aux recrues les moyens d'entretenir lesdits effets, et surtout à démonter et remonter les différentes pièces de leur armement.

Même tenue et propreté observées dans les routes.
Article 24. Les sous-officiers et cavaliers observeront, dans les marches, la même exactitude dans leur tenue et la même propreté qu'en garnison; à cet effet, le commandant du corps dera, dans les séjours, l'inspection générale du régiment, et il rendra responsables les commandants des compagnies de l'entretien et de la tenue des effets des sous-officiers et cavaliers.

Les réparations susceptibles d'être faites dans la journée, seront ordonnées à cette inspection, qui aura lieu le matin, et les officiers des compagnies seront responsables de leur exécution.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
Bastien

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 39
Localisation : Blois
Date d'inscription : 29/09/2009

Signalement
Régiment:
Grade:
Divers:

MessageSujet: Re: Règlement du 24 avril 1792   Jeu 29 Oct - 18:16

Bonjour Marc,

Peux-tu nous en dire plus sur ce règlement ? (son titre)
N'y a t-il pas confusion avec le règlement intérieur des troupes à cheval du 24 juin 1792 ?

Amicalement,
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2734
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Règlement du 24 avril 1792   Sam 31 Oct - 14:56

Salut Bastien,

Honnêtement, il faudrait que je le retrouve pour pouvoir répondre à ta question. Cela remonte un peu maintenant et ma collection est tellement dispersée... Crying or Very sad 

Marc

_________________
“S'unir et être solidaires au nom d'une passion, c'est bien beau. Entre les fanas des commémorations et les maniaques de l'histoire vivante, qui cohabitent souvent au sein d'un même groupe, il n'y a rien de plus en commun que le fait de se trouver au même endroit, au même moment. »  - Antoine, 25 Juin 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Règlement du 24 avril 1792   

Revenir en haut Aller en bas
 
Règlement du 24 avril 1792
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: - La Charte - :: Uniformes & Equipement :: Cavalerie-
Sauter vers: