La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Artilleur de la Veille Garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Artilleur de la Veille Garde   Mer 25 Juil - 9:08

L'habit est confectionné en drap bleu impérial foncé, avec collet et revers de même couleur, parements, retroussis et épaulettes écarlates.

Les retroussis sont ornés d'une grenade bleue. Un passepoil écarlate borde les revers et simule les poches en long sur les basques. Le collet est liseré de rouge et les pattes de parements, à trois pointes, sont écarlates.

La veste, dépourvue de manches, est en drap bleu avec poches sur le devant.

En tenue d'été ou de parade, une veste de toile blanche est portée à la place de la veste bleue.

La culotte, à petits ponts, est en drap bleu. Le pantalon, de drap bleu, est porté par dessus la culotte et les guêtres.

Des guêtres longes, blanches ou noires, sont portées avec la culotte selon la saison.

Les guêtres courtes noires ne sont portées qu'avec le pantalon pour la tenue de route ou la tenue de campagne.

La capote, à l'origine confectionnée en drap bleu, est remplacée à partir de 1811 par une capote couleur gris de fer.

Les artilleurs à pied de la garde sont coiffés d'un bonnet d'ourson à visière dépourvu de plaque frontale.

Le fond, écarlate, est orné d'une grenade jaune brodée.
La mentonnière de cuir est renforcée de plaques de laiton en écaille.

En grande tenue et au combat, le bonnet est équipé d'un cordon natté écarlate à deux raquettes et d'un plumet.

Les artilleurs à pied de la Garde sont armés d'un modèle raccourci du fusil en dotation chez les grenadiers et chasseurs de la Garde, accompagné de sa baïonnette.

L'armement est complété par le sabre-briquet du modèle de la Vieille Garde.

L'équipement comprend le baudrier porte-sabre et porte-baïonnette et la banderole porte-giberne de buffle blanchi et piquée en bordure comme il est d'usage dans la Garde.

La giberne est ornée de l'aigle couronné surmontant deux canons croisés.

Le havresac est identique à celui de l'infanterie de ligne, en peau de veau à poils avec courroies et sangles de buffle blanchi.

Source: Planche Rousselot n°85
Revenir en haut Aller en bas
 
Artilleur de la Veille Garde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: - La Charte - :: Uniformes & Equipement :: Garde Impériale-
Sauter vers: