La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shako de cavalerie M1810

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Pie

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 29
Localisation : villelaure
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Jeu 14 Juin - 10:58

Le voici :
Revenir en haut Aller en bas
La Pie

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 29
Localisation : villelaure
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Dim 17 Juin - 22:10

Concernant le fut du Shako en cuir j'ai trouvé ceci sur le livre avant poste de cavalerie légère par Antoine Fortuné De Brack, je cite :
" Souvent les Officiers pour porter une coiffure plus légère, ordonnent aux ouvriers de confectionner leurs shakos en toile ou en carton dit imperméables, ou en cuir très mince : ils on tort pour trois raisons,
La première, c'est qu'un shako fait ainsi ne peut parer les coup de sabre,
la deuxième, qu'il se déforme très vite,
la troisième, qu'il s'élargit outre mesure par temps humide, et se rétrécie aussi tellement au soleil, qu'il ne tient plus bien sur la tête, qu'il blesse.
Ne portez en campagne qu'un shako en cuir solide, et ayez soin de le fixer par une sous-gorge qui ne cède pas à un effort un peut violent. "

Un extrait du livre cité ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
dups

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 45
Localisation : Guer (56)
Date d'inscription : 05/07/2007

Signalement
Régiment: 12ème régiment de chasseurs à cheval
Grade: Chasseur
Divers: En passe de devenir trompette

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Dim 17 Juin - 22:59

De Brack écrit en 1828. On doit lire tout ce qu'il dit à l'aune des évolutions du temps. Ainsi, il évoque des prescriptions dans l'usage du pistolet qui ne sont possibles qu'avec la base du pistolet an XIII modifié vers 1822 (de mémoire)
Il est capital de lire les contemporains en passant cela au filtre des éléments que l'on connaît qui tempèrent les lectures au premier degré.
Trop d'historiens de pacotilles se réfugiant derrière des diplômes trop facilemet accessibles négligent cette réalité inconfortable.

Revenir en haut Aller en bas
La Pie

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 29
Localisation : villelaure
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Lun 18 Juin - 18:28

Ces vrai, merci du conseille Dups, il est vrai qu'il faut lire cela avec du recul.
Revenir en haut Aller en bas
La Pie

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 29
Localisation : villelaure
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Lun 18 Juin - 19:07

Mais en réfléchissant je trouve logique ce que De Brack dit, un fut en cuir protégera toujours mieux la tête des coups de sabre que du simple feutre ou du carton recouvert de drap.
La carcasse des bonnets d'ourson était bien en cuir, pourquoi n'aurait-il pas était de même pour certains shakos ?
Revenir en haut Aller en bas
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Lun 18 Juin - 19:45

Parce qu'un fût en feutre pour un shako est réalisable d'une pièce, mais pas la carcasse d'un bonnet à poil, le fût de feutre est moulé d'une pièce ( sans couture), vu la forme complexe d'un bonnet d'ourson c'est impossible, pour les colbacks dont la forme interne s'apparente au dimension du shako, il faut une carcasse plus résistante que du feutre pour accueillir la peau en poil.

Une autre piste non négligeable est le prix de revient de la coiffure militaire, équiper des milliers d'hommes impose des économies d'échelle, des directrices du Duc de Feltre ( ministère de la guerre) abondent dans ce sens, puisqu'il préconise le non renouvellement des colbacks des compagnies d'élite et le passage au shako à chevrons, l'on peut lire également la préoccupation constante en fourniture de peaux d'ours qui devenait à l'en croire de plus en plus problématique.

Quant à la résistance des shakos: correctement fait avec une bonne calotte forte, un feutre moulé, il est d'une résistance étonnante. Les exemplaires connus ayant reçu un coup de sabre ( Marbot pour exemple) sont ouvert au niveau du feutre pas de la calotte.

Revenir en haut Aller en bas
La Pie

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 29
Localisation : villelaure
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Lun 18 Juin - 21:25

Il est vrai qu'a le voir dans ce sens ces compréhensible, merci d'avoir éclairer ma lanterne a ce sujet.
Le sujet des shakos m’intéresse beaucoup car je trouve ces coiffures superbe et il est intéressant de savoir de quoi il était fait et quels matières première était utilisé a leurs confections car mine de rien faire un shako ces quand même du boulot, pour ma part j'en suis a mon troisième essai les deux dernier n'était pas concluant a mon gout étant perfectionniste je repart sur la fabrication d'un troisième cette fois-ci avec un fut en feutre moulé.
Revenir en haut Aller en bas
LeShako

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 48
Localisation : Arras , pas de Calais
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Lun 18 Juin - 22:39

Je ne suis pas specialiste en cavalerie, mais j'ai effectivement du mal à croire que l'on puisse "fendre " une calotte en cuir de shako avec un coup de sabre. Par contre le feutre sera plus fragile à ce niveau là.
Revenir en haut Aller en bas
La Pie

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 29
Localisation : villelaure
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Lun 25 Juin - 21:35

Par contre je pensait coudre mon shako au fil de lin poissé ces ce qu'utilise les selliers beaucoup plus résistant que le fil de coton qu'en pensez vous ?
Je pense qu'il était possible que les shakos soit cousu avec un tel fil car ayant des effet en cuir ( Bourdalou, calotte ), n'ayant jamais eut un véritable shako entre les mains je ne puis le certifier.
Revenir en haut Aller en bas
La Béquille

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 31
Localisation : Lacrouzette
Date d'inscription : 29/05/2007

Signalement
Régiment: 18ème Régiment d’Infanterie de Ligne
Grade: Sergent
Divers:

MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   Lun 25 Juin - 22:05

C'est en effet ce qu'il faut utiliser !
Revenir en haut Aller en bas
La Férule

avatar

Nombre de messages : 219
Age : 49
Localisation : Alsace du Nord
Date d'inscription : 05/04/2011

Signalement
Régiment: 108e de ligne et 2.Badische Jägerkompanie
Grade: Caporal / Jäger
Divers: Nec jactantia nec metu

MessageSujet: Shako M1810   Lun 25 Juin - 23:38

Je couds mes shakos avec du fil de lin poissé, assez épais, tout comme les gibernes d'ailleurs...
Et c'est très résistant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shako de cavalerie M1810   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shako de cavalerie M1810
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: - La Charte - :: Uniformes & Equipement :: Cavalerie-
Sauter vers: