La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
geniemilitaire

avatar

Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 23/05/2007

Signalement
Régiment: 1er Régiment du Génie
Grade: sapeur 2eme classe
Divers:

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Jeu 8 Mai - 21:33

Sa aurait de la gueule, un chasseur en mobylette Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.geniemilitaire.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Ven 9 Mai - 8:48

Je sens comme une grande lassitude m'envahir.
ça tourne au grand Guignol
J'ai eu Versailles au téléphone hier soir et j'ai pu discuter avec lui de son avenir dans la reconstit.
Suis triste d'avoir perdu un pote en route car je ne sais pas quand j'aurai à nouveau le plaisir de travailler avec lui.
Je suis cependant d'accord avec lui et pourtant j'étais un des premiers à vouloir faire en sorte d'ouvrir des dialogues entre tendances.

Sur le fond, vous avez tous raison : amen

J'en ai plein le dos d'un an de dialogue stérile et de boulot inutile.
Je vais continuer le mien et mon petit bonhomme de chemin avec Jiem au sein de la 6ème DB et me consacrer uniquement à ça.
En Belgique, il y a au moins deux groupes qui adhèrent aux principes de la Charte, nous allons tenter de les développer et de les conforter.
Je me mords les doigts d'avoir organisé un espace HV à Montmirail et même d'avoir fait ce camp, ça m'apprendra.

Je vous salue tous,

Inconsolable.
Sapeur régimentaire à la 6ème DB de Ligne
Membre fondateur de RRNB
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2724
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Jeu 22 Mai - 19:49

Le sujet à été divisé en deux discussions:

Pour la discussion générale sur l'évolution de l'infanterie reconstituée et les écoles, cliquez ici:

http://histoirevivante.forumculture.net/au-coin-du-feu-f4/les-ecoles-d-infanterie-en-reconstitution-t470.htm

Pour la discussion concernant l'emploi du "mon" au sein de l'histoire-vivante, cliquez ici:

http://histoirevivante.forumculture.net/histoire-vivante-f7/quand-utiliser-le-mon-sous-officiers-officiers-t469.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
Eugene

avatar

Nombre de messages : 790
Age : 35
Localisation : Farbland, entre une caravane et une glaciaire
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Jeu 22 Mai - 19:51

Pour une fois j'approuve cette division. cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/barrouxgarnison/
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 20:32

Pour répondre à génie militaire, quand on ne sait pas, on se tait pour etre poli!
L'artillerie de namur nous a prévenue qu'elle venait 3 semaines avant l'événement, alors pour trouver des chevaux, faut s'accrocher!
Maintenant pour les autres, il faut savoir que les orgas, roseline et moi avont travailler le mieux possible pour notre première, mais je peux vous dire que notre orga était à chier!
Dernière nouvelle pour la prochaine campagne, tout d'abord il sera demandé aux reconstituteurs de nous dirent leur nombre d'abris ou de tente, le bivouac sera délimité le premier jour par des ficelles pour évite un camp bordelique, et un coin spécial pour les chartistes...
Les chartistes pourront continuer à aller sur le terrain à pied et donc à partir le jeudi après midi...
Un canon sera là avec ses chevaux, c'est celui des grenadiers d'ile de france ( enfin si tous se passe bien!)
Et nous devrtions avoir des ennemis...
Revenir en haut Aller en bas
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 21:28

Citation :
et un coin spécial pour les chartistes...

Pourquoi ils puent ?
Revenir en haut Aller en bas
dups

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 45
Localisation : Guer (56)
Date d'inscription : 05/07/2007

Signalement
Régiment: 12ème régiment de chasseurs à cheval
Grade: Chasseur
Divers: En passe de devenir trompette

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 21:48

Je pense surtout qu'ils ne représentent pas une troupe dans la même configuration. Donc ils n'ont pas vocation à être colocalisés. D'autant qu'il leur faut des possibilités d'aménagement de leurs abris.

Et puis aussi parce qu'ils puent !!!! Mais plus en fin de sortie !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 21:58

Cher indomptable, je pense pouvoir comprendre ton amertume... Néanmoins, laisses une chance aux gens, vos dialogues ne sont pas stériles, la preuve, j'en prend bonne note pour le prochain montmirail et nous essayerons de faire pour le mieux, et pourtant, dès fois ces dialogues font mal...
Tu sais, avant ce bivouac, nous ne connaissions pas les chartistes, et j'ai appris avec tribune, je comprend tout à fais cette démarche et j'essaye quand à moi de m'y approché le plus possible...
Je suis quelqu'un d'assez ouvert je pense et je suis preneur de toutes les
idées...
Ce que tu as fais pour Montmirail est très bien, tu es le premier a avoir ammené la charte à montmirail et je peux te dire que beaucoup de personnes en parlent encore dans les villages que vous avez traversé...
C'était donc une première pour nous, alors laisses nous une chance, je pense que Montmirail ne peut que progressé avec des forums comme celui ci, et comme tout conseil est bon à prendre, allez y, je vous écoute
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 22:04

NOn, ils ne puent pas, quoi que tribune... pig
Je pense juste qu'on ne peut mélanger tout le monde sur un bivouac...
Malgré que tout le monde s'apprécie je pense que les chartistes se sentiraient mieux avec un coins spécial abris...
Je m'explique: quand je visite un camp, si je vois une tente, un abris, une tente, un abris, je vais me demander si l'orga a fumé de la paille, un camp doit etre structuré, les abris d'un coté, les tentes de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
mrphilou

avatar

Nombre de messages : 289
Age : 54
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 24/05/2007

Signalement
Régiment: 4ème Régiment d’Artillerie de Marine
Grade: Artilleur
Divers:

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 22:28

cheers Y parle bien La Framboise.
D'accord avec toi pour ne pas mélanger les "camps" (structurés) avec les abris.
Il ne s'agit pas de mettre à l'écart les uns par rapport aux autres. Simplement de la logiqe. Un campement est régi par des règles de fonctionnement, tout comme une caserne. Les abris sont sur le terrain lors des mouvements, c'est donc totalement différent. L'abri est précaire avec un confort minimum, simplement une protection des intempéries. Même pas sur qu'il y ait de la paille au sol : des branchages léger.

Bonne soirée.

Phil.
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 22:42

Bonjour c'est très bien, mais plutôt que de créer un coin chartiste, il y a peut être moyen de mieux coordonner les choses.

Montmirail se déroulant sur plusieurs jours, n'est il pas préférable de faire un camp de toile pour le jeudi, et les chartistes pourraient faire un avant poste le vendredi soir. Je ne vois pas trop l'interêt d'avoir des abris sur un camp de toile surtout quand l'évènement n'est pas axé public.

Sinon il y a un moyen très esthétique de mettre des abris dans un camp de toile :
il suffit de regarder le règlement, et le manuel d'infanterie. Quite à tirer un camp au cordeau autant qu'il soit correctement imaginer, Dups a fait un superbe travail la dessus.

Non ce qu'il y a de genant generalement, c'est la proximité des voitures, souvent visibles dès le reveil, la dose effrayante d'anachronismes apparant, entre les sacs de couchages fushia fluo et rose bombon et bleu metallique, les participants en survetements le matin puis le soir ...

Le problème n'est pas de faire plaisir aux chartistes et aux autres en les séparant, ça s'appelle une fausse solution à mon sens, et pour cause ça a deja ete testé !


Pour ce qui est des manoeuvres, je pense qu'il y a moyen de moyenner, Cyprien Baranchou m'a dit qu'il travaillait dessus avec vous certainement, ou qu'il avait proposé son concours pour vous aidez à organiser un etat-major, il m'a proposé de me joindre à lui, j'ai toujours pas dit oui, et je n'ai toujours pas dit non, tout dépend de beaucoup de chose à commencer par ma santé.Wink
Revenir en haut Aller en bas
La Béquille

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 31
Localisation : Lacrouzette
Date d'inscription : 29/05/2007

Signalement
Régiment: 18ème Régiment d’Infanterie de Ligne
Grade: Sergent
Divers:

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Lun 8 Juin - 23:17

Dans ma vision des choses, c'est pas le camp chartiste qu'on met "à part" mais le camp de toile, surtout pour une sortie campagne ! Razz
L'inconvénient de ce système, c'est que c'est un argument qui est souvent utilisé contre nous : "vous les chartistes, vous vous mettrez toujours à part dans votre coin gnagnagnagna..."

Ah oui j'oubliais, on en discute quand même vachement tôt, mais bon, comme ça ça sera fait ! http://www.waterloo-reconstitution.com/campements.htm
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 20:16

Mr philou a bien décris ce que je voulais dire, néanmoins, pourcontinuer dans ma pensée:
Si certaines personnes viennent justement avec des duvets, dse razoirs électriques ou tout autre anachronisme, je ne peux les empecher de le faire...
Pourquoi?
Tout simplement parce que la plupart des groupes vivent "sous la tente"...
Est ce de mauvais groupes?
Je ne pense pas, certain comme un de la garde que je connais connaisse les manoeuvres d'infanterie sur le bout des doigts...
Alors il est vrai que certain pourrait croire à 2 camps bien distintc, non, quand je parle de les séparé, je veux juste dire mettre les abris d'un coté, et quelque mètres plus loin les tentes...
Le jeudi, le bivouac est ouvert au publicet il serait judicieux pour eux de voir un camp de toile d'un coté, c'est à dire des troupes qui stationnent la quelque temps et de l'autre des abris, des troupes qui ne sont la que pour une nuit si je peux dire!
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 20:27

Par contre, pour répondre à Ablette, très bonne idée l'avant poste du vendredi soir, et cela peut avoir un impact certain sur le public...
Et si tu pouvais m'envoyer le manuel d'infanterie au sujet des camps, je suis preneur...
Il est vrai que l'idée de créer un état major nous trote dans la tete, mais je ne suis pas au courant de ce que fais cyprien baranchou, de plus cette personne nous a légèrement agassé la dernière campagne, je m'explique:
Sur un terrain de plusieurs km2, si tu marches toujours en section, t'es un touriste, les gars de l'infanterie prussienne le savent eux, il marche en tirailleur...
Il est vrai qu'une section de fusillers ne doit pas etre très souvent en tirailleur, mais je pense que pour couvrir du terrain, si tu es 150 dans chaque camp, tu ne peux rester en section sous peine de t'ennyuer...
Tu peux demander à tribune qui a déja tenter en tirailleur, il s'est très bien amusé...
Alors quand je lui est demandé de diviser ses sections pour couvrir plus de terrain , ce monsieur m'a répondu, on ne divise pas une section, d'accord mais il fout un peu la merde dans nos plans...
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 21:04

Si ça peut faire plaisir au public, je n'ai jamais fait montmirail, mais je peux proposer la même si on arrive le mercredi soir. Je ne connais pas la configuration du terrain ainsi que les possibilités d'aménagement que ce soit sur le camp même ou sur le reste des communes.

Pour ce qui est du manuel d'infanterie je vous l'envois volontier, donnez moi votre adresse mail, je ne garanbtie pas que ça passe, tout dépend de la taille du fichier;)

Citation :
Sur un terrain de plusieurs km2, si tu marches toujours en section, t'es un touriste, les gars de l'infanterie prussienne le savent eux, il marche en tirailleur...
Il est vrai qu'une section de fusillers ne doit pas etre très souvent en tirailleur, mais je pense que pour couvrir du terrain, si tu es 150 dans chaque camp, tu ne peux rester en section sous peine de t'ennyuer...
Tu peux demander à tribune qui a déja tenter en tirailleur, il s'est très bien amusé...
Alors quand je lui est demandé de diviser ses sections pour couvrir plus de terrain , ce monsieur m'a répondu, on ne divise pas une section, d'accord mais il fout un peu la merde dans nos plans...

La par contre je vais prendre sa défense. On fait de la reconstitution historique, donc en théorie de l'archéologie experimentale, quand il y a un peloton on laisse le peloton tel quel et jamais on ne le divise, pourquoi diviser sa troupe lorsqu'il n'y a pas d'autres peloton à protéger et/ou sur lesuqels on peut se regrouper ? Ce n'est pas du tout logique. On met des tirailleurs sur le flanc des colonnes sur le devant d'une colonne et sur l'arrière, en fonction du terrain, les manoeuvres en tirailleurs ce n'ets pas à cette époque quelque chose de courant dans le sens où ce n'ets pas la formation de base, mais c'ets une formation d'appui.
Si vous vous ennuyez à marcher dans une colonne qui plus est, est belle, et que vous préférez marcher en foutoir, libre à vous, mais dans ce cas il faudrait peut être remettre en question le choix de la periode 1er Empire;).

L'infanterie n'a pas vocation à couvrir du terrain c'ets le rôle de la cavalerie et plus spécifiquement de la cavalerie légère, laissons donc aux centaures ce qui leur appartient, en tant qu'officier ce qui m'interesse c'est de préserver au mieux la vivacité de mes hommes, car des hommes épuisés ça sert strictement à rien, ça ne pense qu'à une chose, rentrer et dormir et boire, le mangé devient même accessoir. L'infanterie contrôle des points, des noeuds stratégiques, elle n'a pas voication à couvrir 150km² en tirailleur, surtout quand on a aussi peu d'hommes.

Si maintenant vos plans consistent à ce que tout le monde fasse panpan autant reduire le terrain à 400m x 400m, et vous obtiendrez un résultat meilleurs. La campagne, la marche est par nature chiante ! Faut savoir ce que l'on veut, tout est question de choix, ou alors, on sort les chariots, on sort les canons, on trouve 500 fantassins pour faire 3 bataillons au moins, et là le tirailleur prend toute son importance.

Un état-major ce n'est pas une idée à penser, c'est nécessaire !
Nous représentons des soldats qui plus est de différents corps. Et avec un peu de chance en plusieurs unités (tout est question d'effectifs), comment peut on penser à faire un état-major, il est necessaire d'avoir un commandant en chef, ayant toute autorité sur la cavalerie et l'infanterie ! Il est aidé de ces aides de camp, et envoient de smessages via ces estafettes ou ADC directement, (de préférence ordres ecrit) ces ordres sont transmis aux différents chefs de corps concernés. Si on balance les chefs en disant trouvez et détruisez, c'est le méga bordel, il n y a aucune cohérance, il n y a aucun interêt, et au final on repartira déçu.


Autres question, quel est ce groupe de la garde qui connaitrait tellement bien les manoeuvres du 1791 dans leur application?
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 21:27

Il y aura un état major, oui, il y aura quelqu'un pour "chapoter" chaque camp...
Quand je disais: nous y pensons, je vouylais parler de quelqu'un extérieur à l'asso...
Je ne parlai pas de mettre tout le monde en tirailleur, beaucoup de groupe qui viennent marche en section, mais je pense qu'il est nécessaire d'envoyer un ou deux tirailleurs sur les cotés...
Une fois, nous avons traversé un bois, la cavalerie, la garde et nous en arrière garde, le problème, la KGL était planqué et nous à surpris, résultat, le vieux renard de Karl a fait des pertes dans nos rangs... Si nous avions placé dans le bois un binome de tirailleurs à droite et un à gauche, en avancent avec le reste de la troupe ils seraient tombés juste sur la KGL, de toute façon, la cavalerie n'aurait pu passer là ou les tirailleurs seraioent passés (la taille )...
Quand j'ai demandé à cyprien de diviser sa section, c'était dans montmirail, nous pouvions prendre nos ennemis à revers tout en les fixant, mais il n'a pas voulu, il est vrai qu'il suivait le réglement, néanmoins, il a fait capoter se que j'avais prévu, et préparer quelque chose pendant presque un an pour se faire réduire à néant en 10 sec ondes, avoué que c'est rageant...
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 21:27

Mon adresse: c.laframboise(chez)orange.fr
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 21:39

A oui, pour le groupe, le s grenadiers d'iol de france, surtout le sergent, un vrai puit de science, super gentil et qui explique très bien aux novices...
Bon, quand il est pas là, il peut y avoir des ratés...
Mais en règle général, ils sont bons!
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 21:41

Il fut un temps j'en faisais parti.
Revenir en haut Aller en bas
dups

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 45
Localisation : Guer (56)
Date d'inscription : 05/07/2007

Signalement
Régiment: 12ème régiment de chasseurs à cheval
Grade: Chasseur
Divers: En passe de devenir trompette

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mar 9 Juin - 22:29

Citation :
Tout simplement parce que la plupart des groupes vivent "sous la tente"...
Est ce de mauvais groupes?
Je ne pense pas, certain comme un de la garde que je connais connaisse les manoeuvres d'infanterie sur le bout des doigts...

Comment peut-on faire de la reconstitution en ignorant délibérément certains aspects de la vie du soldat de l'époque. Je conçois que l'on ne puisse être à fond tout un week-end, mais l'argument: "on connait le règlement, cela suffit bien !", me laisse perplexe (j'ai bien compris que ce n'est pas eux qui disent cela, mais toi qui considère que cette compétence autorise de laisser aller sur le reste)
Dans la même veine, un groupe qui aurait des uniformes parfait pourrait s'abstenir d'étudier le règlement ?

Je laisse là cette démonstration par l'absurde mais je trouve que dans notre loisir nous sommes bien résignés et figés dans des modèles faciles au regard des champs d'exploration qu'il nous reste.

C'est peut-être dommage !
Revenir en haut Aller en bas
La Béquille

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 31
Localisation : Lacrouzette
Date d'inscription : 29/05/2007

Signalement
Régiment: 18ème Régiment d’Infanterie de Ligne
Grade: Sergent
Divers:

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mer 10 Juin - 16:10

La Framboise, modifie ton adresse mail en remplaçant ton @ par "at" on (at), enfin modifie-là si tu veux pas que des gentils robots la repèrent et te harcèlent de spams ! study
Pour ce qui concerne le débat, je rejoins les avis de mes camarades Dups et L'Ablette, on ne peut rien faire de correct sans Etat-major. Dans tous les cas on n'a pas le droit de se plaindre de la médiocrité des manoeuvres, du foutoir dans les actions et j'en passe.
Pour ce qui est de l'attitude de Cyprien (c'est mon sergent - il était caporal à l'époque-), j'aurais certainement eu la même à sa place. Si on veut des tirailleurs partout, alors on s'arrange pour avoir des voltigeurs (c'est plus facile à trouver en reconstitution que des fusiliers, laissons-leur faire leur travail) ou on force un peu la cavalerie légère à faire leur boulot, plutôt que de se promener en file indienne derrière l'infanterie. Là encore, un Etat-major compétent serait sûrement intervenu pour faire envoyer des éclaireurs dans la situation que tu indiques.
Lors d'une récente sortie dans le Lot, on a été obligé de se fâcher contre les cavaliers de la Garde pour qu'ils se décident à faire leur travail d'éclaireurs ; ça a porté ses fruits puisque c'est un groupe qu'on a rarement vu faire un aussi bon travail (Dups pourra confirmer, il était en face).
Pour les tirailleurs frustrés, il existe un autre loisir qu'on appelle le paintball Razz
Dans tous les cas, nous sommes là pour discuter et faire en sorte que les choses s'améliorent, il n'y a pas de raison qu'on n'y arrive pas.

Petit souvenir bien marrant des GDIF aux Invalides lol!
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mer 10 Juin - 18:18

Framboise, je n'arrive pas à t'envoyer le document, il est beaucoup trop lourd, si tu a smsn, envoit moi ton adresse via MP, ce sera plus discret.

Je n'ai pas répondu aux derniers propos, le but n'étant pas de faire un dialogue, mais un multilogue:lol:.

Pour ce qui est de Cyprien, on se connait depuis peu, mais comme vous l'aurez compris dans mon précédent message, j'aurai fait pareil que lui, ce n'est pas à l'infanterie (numériquement faible) de faire le travail d'eclairage.

Pour ce qui est des manoeuvres des GDIF, ou de tout autre groupe, je ne m'exprimerai pas sur le sujet, la Béquille a tout dit. J'estimme qu'on a tous besoin de drassage, et surtout la garde!
Revenir en haut Aller en bas
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Mer 10 Juin - 19:47

tout a fais d'accord avec toi ablette, on a tous besoin de dressage, néanmoins, nous sommes la pour nous faire plaisir, est ce pour cela qu'il faut etre lacciste, non , je ne pense pas...
Il est vrai aussi qu'on ne devrait pas permettre trop d'anacronisme, mais ou mettre les limites...
Je suis un fervent partisant du tout 1800, mais je ne peux vivre ma passion en réprimant ceux qui n'ont pas mon point de vue, donc je m'adapte...
Ensuite il n'est nullement question de mettre tout le monde en tirailleur, je ne parle que d'une ou deux personnes, et à titre exceptionnel...
Au sujet du régiment de cavalerie de la garde, quand ils sont à montmirail ils font bien leur boulot d'estafette et de reconaissance, mainteneant, on ne peut mettre tout le monde en estafette ou en reco;, certains cavaliers, et je ne parle pas obligatoirement de ce groupe, ne sonst pas capable de le faire...
De plus, il nous est déja arrivé de voir la cavalerie parti "chassée" l'ennemi alors que celui ci nous attends gentillement à 200 mètre, à un endroit ou les cavaliers sont déja passés, c'est pour cela que je parle d'après mon expérience personnel de 1 ou2 tirailleurs, la dernière fois, cela nous a sauvé...
Après, c'est mon avis et il n'engage que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2724
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Jeu 11 Juin - 9:49

Bonjour,

Je trouve que les échanges ici sont très interessants. Comme quoi, garder les vieux rapports de sortie peut effectivement servir plus tard tant pour le participant pour se faire une idée que l'organisateur pour avoir des avis.

Pour ma part, je suis d'accord sur le fait qu'il n'est possible de mélanger les genres sans qu'une partie soit déçue. Par contre, comme j'avais expliqué à Framboise et Roseline à Brienne, il est possible de satisfaire les attentes des adepts de l'histoire-vivante par des façons simples et discrétes.

Je pense que l'idée d'avant-poste est pas mal mais que le potentiel de Montmirail peut permettre d'aller plus loin. Pourquoi pas la création de plusieurs lieux de bivouacs pour un détachement d'histoire-vivante tout au long de l'événement? Les villages participants ne manquent pas ainsi que les granges. Ca pourrait être dans l'esprit dans le même style de ce que nous proposons à La Boissiére Ecole 2009.

Citation :
Je suis un fervent partisant du tout 1800, mais je ne peux vivre ma passion en réprimant ceux qui n'ont pas mon point de vue, donc je m'adapte...

C'est dommage que le plaisir/pratique de l'autre te soit imposer de cette façon. Je sais que cela peut se faire pour un certain moment avant que tu en as marre (c'est du vécu).

Citation :
Il est vrai aussi qu'on ne devrait pas permettre trop d'anacronisme, mais ou mettre les limites...

C'est à vous, les organisateurs, d'imposer ces limites. A la rigueur, pour pas froisser les campeurs et autres, pourquoi pas proposer un "camp moderne" comme il se fait sur les événements en Angleterre? Au moins là, ils pourront prendre autant de comfort qu'ils veulent. Cool

Citation :
Comment peut-on faire de la reconstitution en ignorant délibérément certains aspects de la vie du soldat de l'époque. Je conçois que l'on ne puisse être à fond tout un week-end, mais l'argument: "on connait le règlement, cela suffit bien !", me laisse perplexe (j'ai bien compris que ce n'est pas eux qui disent cela, mais toi qui considère que cette compétence autorise de laisser aller sur le reste)
Dans la même veine, un groupe qui aurait des uniformes parfait pourrait s'abstenir d'étudier le règlement ?

Je laisse là cette démonstration par l'absurde mais je trouve que dans notre loisir nous sommes bien résignés et figés dans des modèles faciles au regard des champs d'exploration qu'il nous reste.

C'est peut-être dommage !

Tout comme Dups, c'est effectivement dommage.

Amicalement,

Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
la framboise

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : montmirail
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Jeu 11 Juin - 19:50

L'idée de plusieurs campemants n'est vraiment pas mauvais, merci pour ce trait de pensée, a déveloper!
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   Jeu 11 Juin - 20:24

L'idée est pas mauvaise, en feffet, mais le problème est que en tant que "reconstitueur", les particippants refuseront de voir la réalité en face, il est plus facile de se prendre pour ce que l'on n'est pas, plutôt que de faire des efforts et de se remettre en question pour devenir ce que l'on aspire à être.

Je vais certainement en froisser, mais je me mets aussi dans cette catégorie, c'est pas une critique en soit, il faut juste accepter qu'il y aura toujours à redire sur l'attitude, l'uniforme, les manoeuvres, etc. L'idée de ce camp contemporain est une bonne idée qui sera très difficile à mettre en place, et pour cause, c'est dire à ceux qui arrivent avec leur bache plastique "vous êtes mediocre". Du moins c'est l'interprétation qui sera fait de cette décision.
Par contre aucun probleme d'installer les HV à l'autre bout d ela campagne, mais le tout est de ne pas les voir de haut et à l'état-major, de ne pas oublier le détachement placer en avant poste.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Montmirail 1814 (1er Mai - 4 Mai 2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: Campagne 2008-
Sauter vers: