La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Règlement d'Habillement 1812 (Bardin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deprayelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 29
Localisation : Metz
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RIL
Grade: Fusilier
Divers:

MessageSujet: Règlement d'Habillement 1812 (Bardin)   Mar 29 Mai - 18:14

ORDONNANCE DU 19 JANVIER 1812

Réforme du costume ne s'appliquant pas à la garde impériale
• Les revers sont agrafés dans toute leur hauteur en cachant la veste.
• Le bas des deux revers forme une ligne horizontale au milieu de la ceinture.
• Les devants de l'habit sont coupés exactement le long de cette ligne.
• Après cette échancrure, le bord de la basque descend obligatoirement en arrière, en ligne droite.
• Saufpour les officiers, les basques sont raccourcies. C'est l'habit-veste.
• La culotte est remplacée par un pantalon entrant dans les guêtres qui s'arrêtent au-dessous du genou.
• L 'habillement des sous-officiers et soldats est composé d'un habit-veste, d'un gilet à manches, d'un pantalon de tricot, d'un pantalon de toile, d'une capote, d'un shako et d'un bonnet de police.
• Le gilet emboîte les hanches et n'est pas visible sous l'habit.


L'habit-veste
• Le bas des basques arrive à 300 mm de terre, l'homme étant à genoux.
• Le bas de la taille est distant de 312 mm à 339 mm du bas des basques.
• La largeur des basques est de 325 mm à 379 mm à la taille en mesurant jusqu ' au revers.
• La largeur des basques est de 203 mm à 231 mm au bas des retroussis.

Les retroussis
• Les retroussis en drap et leurs ornements sont disposés pour que les basques soient toujours jointes.
• Les ornements des retroussis ont 68 mm de haut : pour les Fusiliers: une N couronnée en drap du fond de l'habit ; pour les Grenadiers: une grenade en drap rouge ; pour les Voltigeurs: un cor en drap chamois.

Le collet
• Le collet droit est agrafé dans toute sa hauteur.
• Ses dimensions : 60 mm à 80 mm ; par devant, 10 mm de moins.
• Doublé de serge.
• De la toile est cousue entre la doublure et le drap de laine afin de le rendre raide.
• Bordé d'un passepoil de drap.

Les revers.
• Coupés carrément au bas.
• S'agrafent dans toute leur hauteur qui est de 350 mm à 400 mm.
• Largeur de 80 mm au bas passepoil compris, 90 mm au milieu, 160 mm en haut.
• La largeur de l'écusson est de 75 mm aux pointes, celle du milieu arrivant à lO mm de l'épaulette.
• La boutonnière du haut est à 25 mm de la pointe médiane de l' écusson.
• La seconde boutonnière est de l00 mm à 110 mm au-dessous
• Puis viennent les cinq suivantes à distances égales entre elles, la septième arrivant à 20 mm du bord.
• Les revers sont doublés de drap du fond de l'habit.
• Il y a 13 agrafes aux revers et 3 au collet.

Les parements
• Les parements ont 110 mm de hauteur.
• Doublés entièrement du drap de la manche.
• 80 mm de hauteur étant retroussés.
• Commence à la couture qui joint la patte, sans empiéter sur celle-ci, fait le tour du bras et se tennine sous la patte.
• Celle-ci a 110 mm sur 35 mm passepoil compris.
• Elle est percée de trois boutonnières pour recevoir trois petits boutons d'unifonne placés, le 1 er à 20 mm du bas du parement, le 3e à 20 mm du haut de la patte et le 2e au milieu.
• Le centre des boutonnières est à 20 mm du bord extérieur de la patte.

Les poches en long
• Les poches sont en toile, sous les basques.
• Figurées en dessus par un passepoil dessinant une patte à trois pointes séparées par des arcs de cercle.
• Pas de passepoil du côté où la patte est censée être jointe à la basque.
• Le haut de la patte est au niveau du bouton de taille.
• Sa hauteur : 240 mm ; sa largeur : 95 mm aux pointes, 70 mm dans les concavités.
• La pointe inférieure efi1eure les retroussis.
• Cette patte est garnie de 3 gros boutons placés à 20 mm des bords.
• Les boutons de taille sont espacés de 90 mm environ de centre à centre.

Les couleurs
• L 'habit est bleu foncé.
• Le collet est écarlate avec passepoil bleu pour les Grenadiers et les Fusiliers.
• Il est chamois avec passepoil bleu pour les Voltigeurs.
• Les revers sont blancs à passepoil écarlate.
• Les parements sont écarlates à passepoil blanc.
• Les pattes de parement sont bleues à passepoil écarlate.
• Les poches en long sont figurées par un passepoil écarlate.
• La doublure des basques est en cadis blanc.
• Les retroussis sont en drap blanc avec passepoil blanc qui se continue jusqu'au revers.

Les boutons
• Ils sont plats, jaunes avec numéro.
• Ils sont bordés d'un filet.
• Le numéro est encadré d'un filet annulaire interrompu en haut où chaque extrémité se tennine par un fleuron.
• Les 8 gros boutons ont un diamètre de 23 mm.
• Les 22 petits ont un diamètre de 16 mm.

Les officiers
• En drap fm et à basques longues.
• Les boutons sont dorés.
• Les ornements des retroussis sont brodés en or sur drap de couleur, découpés et appliqués sur l'habit.
• Les brides d'épaulettes sont en or.

Les épaulettes
• Les épaulettes des Fusiliers sont en drap du fond de l'habit, doublées de même et bordée d'un passepoil écarlate.
• Leur largeur, passepoil compris, est de 55 mm au collet, 45 mm au milieu, 70 mm à l'écusson.
• Cette épaulette est cousue au collet et fIXée sur l'épaule par un petit bouton placé à 20 mm de la pointe de l'écusson.
• Les épaulettes des Grenadiers sont en tresse écarlate, doublée et liserée de drap bleu.
• Cette tresse est façonnée en galon à cul-de-dé.
• Le corps a 55 mm sur 100 mm jusqu'à la bride laquelle est en drap écarlate, large de 10 mm, cousue sur le bord de l' emmanchure.
• Le bas du corps de l'épaulette est garni d'une corde composée de trois brins assemblés portant 10 mm de diamètre.
• Cette corde, cousue circulairement, porte la frange.
• Il y a 40 mm de la bride à l'extérieur de la corde.
• La frange fme et retorse est composée de six rangs et demi, le demi-rang garnissant le centre; sa hauteur est de 55 mm.
• Une boutonnière est percée à 10 mm du haut du corps lequel, à sa partie supérieure, a ses deux angles repliés à angles obtus, et touche le collet de l'habit.

• Les épaulettes des Voltigeurs sont semblables à celles des Fusiliers mais en drap chamois avec passepoil bleu.

Le gilet
• Le gilet à manches est en drap blanc, taillé en rond, plus court de 15 mm que les revers de l'habit.
• Il se ferme devant au moyen de 10 petits boutons.
• Deux pattes de poches en travers de 190 mm sur 35 mm arrivant à 55 mm du centre des boutons sont placées à une hauteur de 120 mm à 130 mm du bas des devants.
• La poche est simulée, il n'y a réellement de poche qu'à droite.
• Le collet, moins haut de 15 mm que celui de l'habit, fermé par 2 agrafes, est en drap du fond de l'habit.
• Les épaulettes consistent en une patte de drap du fond de l'habit, doublée de drap du gilet, large uniformément de 35 mm, cousue à l'emmanchure et boutonnée près du collet.
• Les manches, plus courtes de 15 mm que celles de l'habit, ont un parement de 70 mm en drap du fond de l'habit.
• Elles sont ouvertes en dessous.
• L'ouverture se prolonge à 55 mm au-dessus du parement et ferme au moyen de 2 petits boutons.
• Les 16 petits boutons du gilet sont du modèle de ceux de l'habit mais n'ont que 14 mm de diamètre.
• Il y a au bas du derrière, à gauche, un bouton d'étoffe pour fixer la martingale de la giberne.
• Les gilets des Grenadiers ont la patte d'épaule écarlate; chamois, pour les Voltigeurs.

Le pantalon de tricot
• Le pantalon de tricot est blanc à grand pont.
• Il s'attache par 5 boutonniéres à 4 boutons sur la ceinture et à celui du milieu des 3 boutons qui boutonneront le pantalon.
• Il monte à 80 mm au-dessus des hanches, non compris la ceinture de 80 mm.
• Il arrive à 41 mm de la cheville.

Les guêtres
• Elles s'arrêtent au genou, sans le couvrir.

Le pantalon de toile
• Il est blanc, à grand pont, large et descend à 110 mm de terre.
• Il s'attache par 5 boutonniéres à 4 boutons sur la ceinture et à celui du milieu des 3 boutons qui boutonneront le pantalon.
• Il monte à 80 mm au-dessus des hanches, non compris la ceinture de 80 mm.
• Il se porte par dessus les guêtres.

La capote
• Elle est en drap beige avec collet et parements semblables.
• Elle se croise et se boutonne sur la poitrine dans une proportion de 110 mm, au moyen de 5 boutons d'étoffe, posés verticalement à 80 mm d'intervalle et à 110 mm du bord.
• Elle descend à 320 mm de terre.
• La taille ou pièce du dos, unie aux devants par deux coutures, mesure 435 mm de large à la hauteur des épaules, 540 mm à la hauteur des reins et 600 mm au bas.
• Au milieu de la taille, le long des coutures, il est pratiqué deux ouvertures recouvertes d'une patte verticale doublée de même.
• Ces pattes, de 215 mm sur 25 mm, sont cousues à 190 mm au-dessous de l'emmanchure et portent un bouton à chaque extrémité.
• Le milieu de la pièce de taille est fendu en bas, sur une hauteur de 190 mm.
• La taille peut se resserrer au moyen de deux pattes dont l'une porte une boutonnière et l'autre, un bouton.
• Ces pattes, de 160 mm sur 40 mm, sont placées horizontalement et cousues à la hauteur du bouton supérieur de la taille.
• Le devant de la capote tombant droit a 300 mm de large sur la poitrine, 460 mm aux reins, 600 mm au bas.
• Au bas de chaque devant, il est pratiqué une boutonnière, pour le retrousser, en attachant l' angle au bouton inférieur de la patte de taille.
• Le collet, doublé de drap pareil, a 80 mm de hauteur derrière, 70 mm devant.
• Il joint carrément sans agrafe.
• Les épaulettes sont en drap pareil.
• Elles consistent en une patte, large de 40 mm, cousue à l'emmanchure et fIXée, en haut, par un bouton d'étoffe.
• Les manches ont 540 mm à l'emmanchure, 430 mm au coude, 330 mm aux parements.
• Elles arrivent à 25 mm plus bas que le poignet.
• Les parements sont en botte et ont 110 mm de haut.

Le shako et les aigrettes
• Les bonnets des Grenadiers sont remplacés par des shakos plus hauts de 15 mm que ceux des Fusiliers.
• Les Grenadiers ont une aigrette rouge au shako et les Voltigeurs, une aigrette jaune.

Le bonnet de police (ou pokalem)

• Du drap de l'habit, bleu foncé, avec bords et coutures garnis d'un passepoil écarlate.
• Il se compose d'un bandeau ou retroussis avec écusson et d'une calotte.
• Le tour auquel tient le bandeau est un cylindre haut de 120 mm.
• Sur le devant est un écusson large de 190 mm à 210 mm s'élevant verticalement sur une hauteur de 65 mm et se terminant par une partie circulaire, dépassant de 15 mm le passepoil qui joint le tour de la calotte, ce qui porte à 135 mm la hauteur totale de l' écusson.
• Au centre de celui-ci est le numéro du régiment en chiffres de 35 mm, découpés dans du drap écarlate.
• La calotte est formée d'un morceau de drap découpé en cercle de 325 mm de diamètre, froncé en le cousant au bord supérieur du tour.
• Dans cette couture est placé un passepoil écarlate, régnant circulairement au-dessous du rebord formant la calotte.
• Le bandeau est le prolongement inférieur du tour dans toute la partie qui n'est pas occupée par l'écusson.
• Il a une hauteur de 75 mm à 78 mm par derrière.
• A chaque bout, il se prolonge en bas, en formant une patte de 80 mm de large à l'origine et 40 mm à son extrémité.
• La patte de gauche a une boutonnière; celle de droite, un bouton.
• Lorsqu'on relève le bandeau et ses pattes, celles-ci dépassent le tour.
• On les fait passer par une ouverture ménagée à la jonction de la calotte et du tour.
• Elles se boutonnent ensemble sous la calotte.
• Le bandeau relevé s'attache à l'écusson au moyen d'un petit bouton en étoffe placé à 70 mm du bas du bonnet.

La livrée impériale des tambours.

• Les tambours ont un habit de drap vert, sans revers, fermant sur la poitrine au moyen de 9 gros boutons.
• Collet rouge à passepoil vert, fermé par 3 agrafes.
• Parements rouges à passepoil blanc.
• Pattes de parement vertes à passepoil rouge.
• Epaulettes en drap vert à passepoil rouge.
• Poches figurées en long par un passepoil rouge.
• Retroussis blancs avec passepoil blanc qui se continue au bas des devants, à la ceinture.
• Ornement des retroussis comme pour les soldats.
• 17 gros boutons et 8 petits.
• Galon horizontal: tous les écussons jaunes sont terminés, de chaque côté, par une ligne convexe.
• Galon vertical: chaque écusson est rectiligne en haut, convexe en bas.
• Ce galon, large de 27 mm, est placé aux bords du collet, aux bords des parements, aux poches, aux bords des retroussis.
• Sur la poitrine, il y a cinq double rangs de galon, en forme de boutonnières, se terminant en pointe, ayant 130 mm du bord de l'habit à la pointe.
• Le rang du haut affleure la couture du collet.
• Celui du bas affleure le bas du devant, les intermédiaires à distances égales.
• Les manches sont couvertes de 7 galons cousus en chevrons arrondis, également espacés.
• Celui du haut a la forme de l'emmanchure et est placé à 60 mm de la couture.
• Celui du bas arrive, à chaque bout, à 20 mm du parement, en mesurant aux coutures de la manche.
• Les boutons du devant sont cousus sur les galons.
• Chaque bouton des poches repose sur une boutonnière formée d'un double galon, terminée en pointe et ayant 70 mm de long.
• Les boutons de taille sont environnés, sur trois côtés, d'un écusson de forme carrée entourant le bouton à double équerre.
• La partie inférieure du galon entre dans le pli.
• Chacun des côtés extérieurs de cet écusson a 81 mIn de large.
• Le bas de la couture du milieu de la taille est garni d'une pointe de galon, haute de 50 mIn.
• Les trois pointes formées par les deux écussons des boutons et la pointe intermédiaire reposent sur les trois coutures de la taille.
• Celle du milieu dépasse les autres de 5 mIn.
• Le dessin formé par ces galons donne au niveau de la taille deux pointes dirigées en bas, distantes l'une de l'autre de 50 mm.


Dernière édition par le Mar 29 Mai - 18:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deprayelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 29
Localisation : Metz
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RIL
Grade: Fusilier
Divers:

MessageSujet: Re: Règlement d'Habillement 1812 (Bardin)   Mar 29 Mai - 18:14

ORDONNANCE DU 17 SEPTEMBRE 1812.
Complément du décret du 19 janvier 1812.


Galons
• Sergents et sergents-majors : galons d'or.
• Tambour-major et musiciens: galons d'argent.
• Caporaux : galons de laine jaune.
• Les galons des sous-officiers sont cousus sur une bande de drap de la couleur tranchante, débordant de 3 mm.

Le shako
• Celui des Grenadiers est du modèle de Cavalerie, sans couvre-nuque.
• Il est orné, sur les côtés, de galons écarlates de 41 mIn et de 23 mIn large, façonnés en cul-de-dé et disposés en chevron renversé et d'une plaque nouvelle avec aigle et numéro évidé.
• Le feutre, haut de 217 mm, est surmonté d'une calotte en cuir de vache ciré d'un diamètre de 271 mm, rabattue et cousue sur le feutre, à une hauteur de 41 mIn.
• Au bas, bourdalou en cuir de vache uni, large de 27 mm, ayant, sur le derrière, une boucle de cuivre avec un ardillon.
• Visière en cuir verni, large de 61 mIn en dessous, 54 mIn en dessus en demi-cercle ayant 325 mIn de rondeur.
• D'après le décret du 19 janvier 1812, les shakos des Fusiliers a une hauteur diminuée de 15 mm.
• Ils n'ont pas le double chevron sur les côtés.
• Les Voltigeurs ont le shako des Fusiliers avec un double chevron jaune.
• La plaque nouvelle servira jusqu ' à la Restauration.
• L'aigle couronné regarde à gauche, tient la foudre dans ses serres et est posé sur un soubassement en forme de bouclier antique dont le contour inférieur est une demi-circonférence ornées de branches de laurier et de chêne et se terminant par deux têtes de lion de profil, regardant en dedans ou quelquefois de face; le contour supérieur présente deux petites concavités, une à partir de chaque tête de lion, se raccordant à une base horizontale qui porte l'aigle.
• Le numéro du régiment est en chiffres évidés ou estampés au centre de ce bouclier.

La giberne
• Elle porte sur sa patte lette un « N » couronnée, en cuivre fondu et bruni pour les Fusiliers.
• Pour les Grenadiers, c'est une grenade.
• Pour les Voltigeurs, un cor.
• La giberne des sous-officiers est sans ornement.

Les aigrettes
• Les Grenadiers ont, à leur shako, une aigrette rouge.
• Les Voltigeurs, une aigrette jaune.
• Les Fusiliers, une houppette aux couleurs des Compagnies.

Le porte-giberne
• Large de 70 mm, le porte-baïonnette y est fixé pour les Fusiliers et les Voltigeurs qui n'ont pas le sabre.

Les chevrons
• En galon jaune pour les caporaux et les soldats.
• En galon rouge pour les sous-officiers.


ORDONNANCE DU 13 AVRIL 1814 (première Restauration)

La cocarde blanche.
• Le pourtour de la cocarde tricolore étant blanc, il suffit de masquer la partie centrale par un disque blanc.

ORDONNANCE DU 16 JANVIER 1815

• Le sabre-briquet est rendu aux Voltigeurs.

ORDONNANCE DU 8 FEVRIER 1815

Les galons.

• Pour les caporaux : galons de laine jaune.
• Pour les chevrons: galons de laine rouge.
• Pour les tambours: galons de livrée n° 1 et 2.
• Pour le tambour-major et les musiciens: galons d'argent.

La giberne
• L'ornement de celle des Fusiliers consiste en deux « L » entrelacés, surmontés d'une couronne.

Le shako
• La plaque de shako a la même soubassement que celle de 1812.
• Les branches de chêne et de laurier sont remplacées par deux tiges de lys et les têtes de lion, par des casques héraldiques.
• Au-dessus, à la place de l'aigle, sont les armes de France, entourées de palmes et surmontées d'une couronne.
• Les trois fleurs de lys sont dans un écusson ovale.

Voila Smile Deprayelle. (Merci à Antoine !!!!)
Revenir en haut Aller en bas
flassan



Nombre de messages : 36
Age : 40
Localisation : La Haye / Paris
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Réglement BARDIN - Compostion de l'habillement des officiers   Sam 30 Oct - 19:06

SOURCE PRIMAIRE : MANUSCRIT DU RÈGLEMENT BARDIN


"
Section 7
De l’habillement, coiffure des officiers d’infanterie

Article 1 Habillement
201. – Composition de l’habillement
L’habillement des officiers d’infanterie se composera d’un habit long à revers droit, d’un gilet, d’un pantalon, d’une paire de botte, d’un shako. Les officiers pourront faire usage de la redingote ci-après décrite. Les officiers supérieurs pourront porter un manteau capote. Les officiers supérieur et particulier pourront faire usage d’un bonnet de police conforme à celui de la troupe.
Les officiers de tout grade porteront en route ou en campagne, un col de soie noir ; en tenue de société les officiers de tout grade et de toute arme pourront porter une culotte de drap ou de XXX blanc et des bas blancs unis.
202. – Détail de l’habit
L’habit d’officier sera en drap fin, doublé de même. Les proportions et la coupe de l’habit seront les même que celle de l’habit de soldat si ce n’est que le bas de la taille sera de 90 millimètres de largeur, et que l’habit sera d’une longueur telle que le bas des basques soit à 180 millimètres de terre l’officier étant à genoux. La largeur du bas des basques sera de 140 millimètres.
203 –Patte de poche de l’habit
La patte figurée de la poche sera conforme au dessin gravé. Elle aura 320 millimètres de hauteur. Le haut de cette patte figurée sera au niveau du dessous du bouton de la taille. La pointe supérieure du liseré sera à 75 millimètres du centre du bouton de la taille. La pointe inférieure du liseré viendra affleurer le retroussis du derrière. La patte présentera trois pointes sur chacune desquelles sera posé un gros bouton dont le centre sera à 20 millimètre du bout intérieur. La largeur de la patte mesurée de son milieu jusqu’à la jonction supposée sera de 90 millimètre. La distance mesurée aux pointes du haut et du bas sera la même. La distance mesurée horizontalement entre les pointes sera de 70 millimètres.
Il sera placé sur chaque épaule une bride d’épaulette conforme au modèle
204 – Ornement de retroussis
L’ornement du retroussis d’habit d’officier supérieur et d’officier de fusilier sera le même que celui des fusiliers. Celui des officiers des compagnies d’élite sera le même que celui des soldats de leur compagnie. Cet ornement sera d’or ou en argent sans paillette suivant la dimension donnée pour la troupe.
205 redingote d’officier
La redingote que pourra porter l’officier d’infanterie sera en drap de couleur pareille à celle de l’habit. La redingote d’officier suisse auront collet et les parements pareils à ceux de l’habit. La redingote croisera et boutonnera suivant une croisure de 130 à 160 millimètres mesurée depuis la queue du bouton jusqu’au bord du devant, au moyen de sept gros boutons d’uniformes posés à une distance égale, de manière que celui du bas arrive à la hauteur du bouton de la taille, le haut du devant sera coupé XXXX à une distance de 86 millimètres du bas du collet. La redingote sera d’une longueur telle qu’elle arrive par derrière à 320 millimètres et 325 millimètres par devant. La redingote croisera également du haut et du bas sur le devant qui sera coupé droit ; le dos et les manches de la redingote seront de toile fine. La hauteur de la taille sera la même que celle de l’habit ; elle sera pour le bas large de 140 millimètres mesuré du centre d’un bouton au centre de l’autre.
206 - Collet
Le collet sera droit ; il aura 80 millimètres de hauteur
207 – Manche et parement
Les manches de la redingote qui seront assez aisées pour contenir facilement la manche de l’habit, auront un parement fait en botte, de 120 millimètres de hauteur.
208 - Poches
Il sera pratiqué au dessous de chaque bouton du bas de la taille une poche en long, dont l’ouverture sera de 120 millimètres : cette ouverture sera recouverte d’une patte prise dans le pli et qui aura par la base 50 millimètres. Elle portera par le bas un gros bouton d’uniformes.
209 – boutons
Les boutons d’habit, gilet et de redingote d’officier seront ceux affectés à l’arme mais ils seront dorés ou argentés.
210 –Gilet et pantalon
Le gilet qui sera sans manches et le pantalon seront en drap fin de la couleur fixée pour la troupe, façonnée de même et sans aucun agrément ni tresse.
211 – Manteau d’officier supérieur
Le manteau d’officier supérieur en drap fin et de la couleur et façonné comme celui des officiers de carabiniers.
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1150
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Règlement d'Habillement 1812 (Bardin)   Sam 30 Oct - 21:18

Un immense merci à toi comme je te l'ai signifié en MP, tu m'as rendu un immense service en allant aux Invalides. Merci beaucoup cheers

EDIT: Au numéro 201 le mot manquant est "casimir"
Revenir en haut Aller en bas
La Béquille

avatar

Nombre de messages : 1349
Age : 31
Localisation : Lacrouzette
Date d'inscription : 29/05/2007

Signalement
Régiment: 18ème Régiment d’Infanterie de Ligne
Grade: Sergent
Divers:

MessageSujet: Re: Règlement d'Habillement 1812 (Bardin)   Dim 31 Oct - 23:40

Rien ne vaut une bonne vieille source sortie directement des réserves de musées ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Règlement d'Habillement 1812 (Bardin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Règlement d'Habillement 1812 (Bardin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: - La Charte - :: Uniformes & Equipement :: Infanterie-
Sauter vers: