La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pantalon de toile (dit de route)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MirlitonCanon

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/10/2010

Signalement
Régiment: Ier Régiment d'infanterie de ligne
Grade: non
Divers:

MessageSujet: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 12:38

Je me pose des questions au sujet du pantalon de toile. C'est aussi valable pour le pantalon de tricot.
J'ai beaucoup de mal à déterminer la position exacte de la ceinture du pantalon par rapport à la morphologie du soldat. Je m'explique :
En discutant avec certains, j'ai souvent entendu ceci : "Quand le soldat lève les bras, on ne doit pas voir les boutons du pantalon."
J'imagine que le bas des revers doit masquer ces boutons.
En demandant quelques précisions, on m'a dit que le haut du pantalon arrive à un pouce du téton du soldat.
Tout ceci me paraissait à peu près clair et je m'apprétais à couper joyeusement ma toile de lin, sauf que ...

- J'ignore exactement d'où proviennent ces informations.

- En regardant le règlement je trouve les éléments suivants ("mat en 3 coups") :

Citation :
• Le bas des deux revers forme une ligne horizontale au milieu de la ceinture.

Citation :
Les revers.
• Coupés carrément au bas.
• S'agrafent dans toute leur hauteur qui est de 350 mm à 400 mm.

Au sujet du pantalon de toile :
Citation :
• Il monte à 80 mm au-dessus des hanches, non compris la ceinture de 80 mm.

Donc, sachant que les revers partent du bas du cou du soldat on va dire et font 35 à 40 cm de long, on peut estimer qu'ils descendent jusqu'au bas de la cage thoracique. Il est dit qu'ils forment une ligne horizontale au milieu de la ceinture. La ceinture fait 8 cm de large et monte jusqu'à 16 cm au dessus des hanches. Si je mesure la distance entre le bas de ma cage thoracique et mes hanches, 16 cm me semble une distance anatomiquement plausible.

Donc pour l'instant, le règlement décrit à mon avis un pantalon qui monte haut certes, mais pas aussi haut que je l'ai entendu. D'autre part, il semble assez évident qu'en levant les bras, le bas de l'habit va monter de plus de 4 cm et découvrir tous les boutons du pantalon.

Je jette encore un pavé dans la mare mais bon ... bom



Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2724
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 15:35

Pour ma part, quand je mesure 80mm au dessus de mes hanches + 80mm de plus, j'arrive exactement à 65mm de mes tétons.

_________________
“S'unir et être solidaires au nom d'une passion, c'est bien beau. Entre les fanas des commémorations et les maniaques de l'histoire vivante, qui cohabitent souvent au sein d'un même groupe, il n'y a rien de plus en commun que le fait de se trouver au même endroit, au même moment. »  - Antoine, 25 Juin 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
MirlitonCanon

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/10/2010

Signalement
Régiment: Ier Régiment d'infanterie de ligne
Grade: non
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 15:49

65 mm soit 2 pouces 5 lignes, c'est déjà moins haut que ce que j'ai entendu. Mais en fait, ce qui me turlupine c'est cette histoire de revers. Si le bas du revers arrive au milieu de la ceinture, ça ne colle plus avec l'histoire des bras levés et des boutons masqués. C'est de la "tradition" orale ou c'est documenté ça?

Edit :
Prenons le problème à l'envers (à revers quoi ...) :
Mesurons 35 cm à 40 cm en partant de la base du cou.
Remontons de 4 cm.
On se trouve entre 31 et 36 cm du cou pour le haut du pantalon.


Dernière édition par MirlitonCanon le Lun 29 Nov - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2724
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 16:13

Attention, j'ai bien dit 65mm de mes tétons. Cela veut dire que le ceinture touche le bas de mes seins donc bien au dessous du bas de ma cage thoracique mais un peu plus bas que l'endroit où elle se referme.



_________________
“S'unir et être solidaires au nom d'une passion, c'est bien beau. Entre les fanas des commémorations et les maniaques de l'histoire vivante, qui cohabitent souvent au sein d'un même groupe, il n'y a rien de plus en commun que le fait de se trouver au même endroit, au même moment. »  - Antoine, 25 Juin 2004


Dernière édition par Marc La Bréole le Lun 29 Nov - 16:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 16:27

Beaucoup trop haut, Mirliton à raison. Cela emboîte la première côte ( du bas).

Charivari, Hongroise, et pantalon d'écurie sont ainsi pas de raison que le pantalon de route d'infanterie soit différent.

Par contre en 1815 on trouve en effet des pantalons qui monte très très haut mais l'habit en est dégagé d'autant ( voir mannequin de carabinier à l'empéri)
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 18:27

Citation :
"Quand le soldat lève les bras, on ne doit pas voir les boutons du pantalon."

quand on te dit ça, bien entendu c'est carricatural, surtout que plus on est grand plus on est disproportionné par rapport aux taille donnés dans le règlement.
Un pouce du téton je ne l'ai jamais entendu, par contre l'équivalent d'une palme oui.

Le règlement te donne quelque chose de récurent: les jambes bougent pas le tronc (pas comme dans notre façon de marché moderne où le tronc suit le mouvement des jambe), c'est pour ça que la ceinture démarre au dessus des hanches, de même que les basques emboitent les hanches, et de même que si mon ceinturon est au dessus de mes chances, je n'ai pas de problème, en revanche s'il glisse je suis gêné à chaque mouvement. D'ailleurs le 1791 en parle très clairement, il faut que le corps reste d'aplomb sur les hanches, c'est plus difficile si t'as une ceinture ou un habit qui te gêne dans le mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
MirlitonCanon

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/10/2010

Signalement
Régiment: Ier Régiment d'infanterie de ligne
Grade: non
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 19:11

Oui, tu as raison, maintenant que tu le dis, on m'a effectivement parlé d'une palme et pas d'un pouce, au temps pour moi. Mais bon, je ne sais toujours pas où situer la ceinture, parce que même en prenant une largeur de main sous le téton, on est toujours plus haut que ce qui est prescrit par Etienne.

Edit :
Vérification faite (au taf avec un double décimètre Smile ), une palme ça peut coller avec la dimension la plus haute : 31 cm à partir du cou. Mais c'est la fourchette haute.


Dernière édition par MirlitonCanon le Lun 29 Nov - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 19:22

Citation :
Mais bon, je ne sais toujours pas où situer la ceinture,

C'est une ligne imaginaire qui passe juste au dessus du nombril entre les premières côtes et le nombril ( bis repetita) Wink
Revenir en haut Aller en bas
MirlitonCanon

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/10/2010

Signalement
Régiment: Ier Régiment d'infanterie de ligne
Grade: non
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 19:38

Capitaine, pour la photo de Marc, il faut noter qu'il est assis et donc le pantalon remonte encore plus.

Bon, voilà comment je vais faire :
Les données du problème sont

- Une palme sous le téton.
- La ligne imaginaire qui passe juste au dessus du nombril entre les premières côtes et le nombril.
- Une distance entre 31 cm et 36 cm à partir de la base du cou.

Si par miracle j'arrive à définir cette ligne, tout va bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 23:21

bis repetita également, tu prends la limite supérieur de ta hanche... qui comme par hasard commence plus ou moins en dessous du nombril, et paf ça fait des chocapics !
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2724
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 29 Nov - 23:39

Effectivement, j'allai dire qu'il faut mesurer à partir du haut de la crête iliaque. Wink

_________________
“S'unir et être solidaires au nom d'une passion, c'est bien beau. Entre les fanas des commémorations et les maniaques de l'histoire vivante, qui cohabitent souvent au sein d'un même groupe, il n'y a rien de plus en commun que le fait de se trouver au même endroit, au même moment. »  - Antoine, 25 Juin 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
Sergent

avatar

Nombre de messages : 254
Age : 48
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 17/07/2009

Signalement
Régiment: 18e régiment d'infanterie de ligne et Fünftes Westfälisches Landwehr-Infanterie-Regiment
Grade: sergent
Divers: 2e compagnie du 2e bataillon

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mar 30 Nov - 13:23

Citation :
- Une palme sous le téton.
- La ligne imaginaire qui passe juste au dessus du nombril entre les premières côtes et le nombril.
- Une distance entre 31 cm et 36 cm à partir de la base du cou.


Et évidemment ceci n'est valable que pour du post 1812, précédemment la taille est plus basse et encore plus basse pour 1791 où la ceinture de la culotte emboîte les hanches , la veste ou le gilet étant taillé taille basse ce qui pose ce problème suivant :

Au présenter les armes d'après le règlement de 1791 le chien est à hauteur du dernier bouton de la veste mais, quid de la position du présenter les armes en 1812 , placent-on le chien à peu près au niveau du nombril sans tenir compte de cette indication de bouton ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/sergentdu18eme/
Napoléonien en Espagne

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 44
Localisation : Burgos - Espagne
Date d'inscription : 23/01/2012

Signalement
Régiment: 34ème Régiment d'infanterie de ligne
Grade: Grenadier
Divers:

MessageSujet: Pantalon de route infanterie de ligne (règlement 1812)   Mer 15 Fév - 14:00

Bonjour à tous,

Je dispose d'un pantalon de route en drap de laine (modèle 1812) pour les reconstitutions auxquelles je participe en Espagne. Cependant ce pantalon est dure à porter lorsque les températures sont très élevées et je voudrais acquérir maintenant un pantalon en toile coton pour être plus commode surtout en été.

Mes guêtres noirs modèle 1812 sont des guêtres qui arrivent en dessous des genoux et je voudrais savoir quel modèle de pantalon je dois acheter. L'objectif est que ce pantalon en coton doit me permettre d'enfiler les guêtres sans aucun problème.

C'est pour cela que je vous demande conseil.

Est-ce qu'il faut par exemple que j'achète un pantalon à grand pont en coton blanc? Je ne sais pas ce que signifie à grand pont.

Ou est-ce qu'il faut que j'achète un pantalon de route en coton sans mentionner le terme à grand pont?

Par ailleurs, je voudrais savoir, s'il vous plait, qui portait les modèles suivants de culottes (soldats ou officiers) et à quelle période ou sous quel règlement?

1º) Culotte à petit pont et jambes longues en coton (Un soldat pouvait-il la porter en 1812?)

2º) Culotte à petit pont et à jarretières en coton

Que signifie le terme petit pont?

Enfin je voudrais savoir chez qui je peux me procurer ce pantalon en toile coton. J'ai pri pour l'instant contact avec Christine Falieu. Je ne sais pas ce vous en pensez.

Merci beaucoup de votre aide.


Salutations.

Revenir en haut Aller en bas
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mer 15 Fév - 14:04

Le grand pont se boutonne sur le côté des hanches ( charivari) le petit pont fait comme une bavette dans l'axe des abdominaux. ( Culotte Hongroise).

Citation :
J'ai pri pour l'instant contact avec Christine Falieu. Je ne sais pas ce vous en pensez.

Si tu veux porter ton pantalon en 2020 c'est une bonne adresse. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mer 15 Fév - 14:48

Concernant le pantalon.
Effectivement porter un pantalon de laine c'est pas une bonne idée, et ce n'est qu'une question de température. Le patalon de laine est réservé à la parade (pour être plus précis c'est un pantalon de tricot).
En campagne, et tenue de route, les soldats portent un pantalon en toile de lin. Le coton a l'époque c'était du luxe, et l'armée n'avait pas les moyens de fournir du coton à des hommes en sursis. Donc si tu veux correctement faire les choses, c'est un pantalon en toile de lin qu'il te faut.

Les dimensions sont donnés dans le règlement de 1812.

Concernant la culotte. Les soldats de 1812, n'en ont pas, ils n'en portent pas. Seul les officiers ont pu la portée toute période confondue.
Je ne sais pas ce que tu appelles culotte à jambes longues puisque, puisque par définition la culotte s'arrête sous le genou. Si tu parles de la culotte hongroise, seul les cavaliers la porte (et encore pas tous).
La culotte a forcément des jarretières, sinon tu as les sous-vêtements en bas des chevilles. La jarretière n'est pas un choix c'est une obligation. Il y en a sur le caleçon (une cordelette), sur la culotte (bande de toile), et généralement les jarretières en cuir indépendentes qui servent à maintenir les guêtres et les bas.
Les culottes sont données par les règlements avant 1812. L'usage quotidien du pantalon (de route comme de parade) est moderne pour l'époque. Après 1812, c'est finit, et pour tout les soldats (sauf la garde impériale, mais c'est un régime complètement à part).

Pour information, les guêtres de tenue de route se portent sous le pantalon ; les guêtres de parade, par dessus le pantalon de parade.
Les guêtres de routes sont en toile de lin "grise".
Les guêtres de parade sont en laine noire, et sont utilisés que avec la grande tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2724
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mer 15 Fév - 16:32

Admin: Juste une petite demande de garder le sujet pour le pantalon de route...Les guêtres noires, il me semble qu'il-y-a un sujet déjà en place. MERCI!

_________________
“S'unir et être solidaires au nom d'une passion, c'est bien beau. Entre les fanas des commémorations et les maniaques de l'histoire vivante, qui cohabitent souvent au sein d'un même groupe, il n'y a rien de plus en commun que le fait de se trouver au même endroit, au même moment. »  - Antoine, 25 Juin 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
chasseur versailles

avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 38
Localisation : Brêmes-les-Ardres, Pas-de-Calais 62
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: 10ème Régiment d’Infanterie Légère
Grade: Sergent, caporal, chasseur
Divers: cofondateur

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mer 15 Fév - 18:06

Citation :
Enfin je voudrais savoir chez qui je peux me procurer ce pantalon en toile coton. J'ai pri pour l'instant contact avec Christine Falieu. Je ne sais pas ce vous en pensez.

Il faut demander la qualité histoire-vivante mais c'est plus chère et il ne faut pas hésiter à la relancer poliment mais surement.

king queen
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr/
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2724
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mer 15 Fév - 19:01

Salut,

Effectivement, si on parle de pantalon de route, nous parlons d'un pantalon fabriqué avec de la toile de lin (un truc assez costaud) et pas en laine (qui est le pantalon de tricot, reservé pour la parade...son sujet est ici: http://histoirevivante.forumculture.net/t244-pantalon-de-tricot-dit-de-parade ) et pas en coton (article de luxe).

Citation :
Le pantalon de toile
• Il est blanc, à grand pont, large et descend à 110 mm de terre.
• Il s'attache par 5 boutonniéres à 4 boutons sur la ceinture et à celui du milieu des 3 boutons qui boutonneront le pantalon.
• Il monte à 80 mm au-dessus des hanches, non compris la ceinture de 80 mm.
• Il se porte par dessus les guêtres.

Pour les guêtres 1812, c'est par ici: http://histoirevivante.forumculture.net/t162-guetres-de-1812-demi-guetres

_________________
“S'unir et être solidaires au nom d'une passion, c'est bien beau. Entre les fanas des commémorations et les maniaques de l'histoire vivante, qui cohabitent souvent au sein d'un même groupe, il n'y a rien de plus en commun que le fait de se trouver au même endroit, au même moment. »  - Antoine, 25 Juin 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mer 15 Fév - 19:14

Citation :
Il faut demander la qualité histoire-vivante


Suspect clown
Revenir en haut Aller en bas
Sergent

avatar

Nombre de messages : 254
Age : 48
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 17/07/2009

Signalement
Régiment: 18e régiment d'infanterie de ligne et Fünftes Westfälisches Landwehr-Infanterie-Regiment
Grade: sergent
Divers: 2e compagnie du 2e bataillon

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Jeu 16 Fév - 16:13

Citation :
Il faut demander la qualité histoire-vivante
oui, c'est celle que l'on appelait qualité "reconstitution historique" avant, dans dix ans nous aurons peut-être la qualité histoire vivante ultra ou premium ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/sergentdu18eme/
Napoléonien en Espagne

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 44
Localisation : Burgos - Espagne
Date d'inscription : 23/01/2012

Signalement
Régiment: 34ème Régiment d'infanterie de ligne
Grade: Grenadier
Divers:

MessageSujet: Pantalon de toile (dit de route)   Dim 19 Fév - 13:27

Bonjour à tous,

Citation :
Le grand pont se boutonne sur le côté des hanches ( charivari) le petit pont fait comme une bavette dans l'axe des abdominaux. ( Culotte Hongroise).

Merci Capitaine Fleury pour ton explication mais il faudrait que je puisse voir des photos ou des représentations qui me permettent d’observer ce qu’est un grand pont et ce qu’est un petit pont.

Citation :
Concernant le pantalon.
Effectivement porter un pantalon de laine c'est pas une bonne idée, et ce n'est qu'une question de température. Le pantalon de laine est réservé à la parade (pour être plus précis c'est un pantalon de tricot). En campagne, et tenue de route, les soldats portent un pantalon en toile de lin. Le coton a l'époque c'était du luxe, et l'armée n'avait pas les moyens de fournir du coton à des hommes en sursis. Donc si tu veux correctement faire les choses, c'est un pantalon en toile de lin qu'il te faut.

Ablette,
Je ne savais pas que le pantalon de laine dit de « tricot » était un pantalon de parade et je ne savais pas que le coton c’était du luxe.

Je ne sais pas ce que tu entends par des hommes en sursis en parlant des soldats. Si tu peux m’expliquer.

Merci de ton conseil, je vais donc plutôt acheter un pantalon de toile de lin mais il faut que tu me confirmes si ce type de pantalon est à grand pont.

Pour réaliser cet achât, j’ai pris contact avec Christine Falieu. Toutefois, je voudrais savoir ce que tu penses des Ateliers du Chat Botté Costumier, d’Antik Costume ou de La Ripaille. Connais-tu d’autres fournisseurs ou fabricants ?

Citation :
Je ne sais pas ce que tu appelles culotte à jambes longues puisque, par définition la culotte s'arrête sous le genou. Si tu parles de la culotte hongroise, seul les cavaliers la porte (et encore pas tous).

On y fait mention sur le site internet suivant : http://www.reconstitutionhistorique.com/PBSCProduct.asp?ItmID=1414663

Pour voir la culotte en question il faut consulter la rubrique suivante : http://www.reconstitutionhistorique.com/PBCPPlayer.asp?ID=244492

Cette culotte est appropriée pour un officier portant des bottes à revers marron car celles-ci arrivent en dessous des genoux. Cependant je ne sais pas si cette culotte est règlementaire. Donnez-moi chers amis votre opinion.

Citation :
La culotte a forcément des jarretières, sinon tu as les sous-vêtements en bas des chevilles. La jarretière n'est pas un choix c'est une obligation. Il y en a sur le caleçon (une cordelette), sur la culotte (bande de toile), et généralement les jarretièr¡es en cuir indépendentes qui servent à maintenir les guêtres et les bas

Je ne sais pas ce que sont des jarretières et je ne comprends pas pourquoi sans elles on a les sous-vêtements en bas des chevilles.

Il faudrait que je puisse voir à travers une photo ou une représentation ce que sont des jarretières et ce que sont des sous-vêtements d’époque car je ne savais pas jusqu’alors qu’il est possible de porter ces sous-vêtements, d’ailleurs je ne sais pas chez qui je peux me les procurer.

Il faudrait aussi que je puisse voir un caleçon d’époque avec les jarretières en question.

Si je comprends bien les jarretières ne sont pas un choix et sont une obligation car il y en a sur tous les vêtements pratiquement.

Citation :
Les culottes sont données par les règlements avant 1812. L'usage quotidien du pantalon (de route comme de parade) est moderne pour l'époque. Après 1812, c'est finit, et pour tout les soldats (sauf la garde impériale, mais c'est un régime complètement à part).

Tu veux dire qu’en 1812, bien que le règlement venait de changer, on ne portait pas encore le pantalon (de route ou de parade). Il est fort possible que la culotte ait été porter par les soldats jusqu’en 1813. Est-ce bien cela ce que tu voulais me dire ?

Citation :
Pour information, les guêtres de tenue de route se portent sous le pantalon ; les guêtres de parade, par dessus le pantalon de parade.
Les guêtres de routes sont en toile de lin "grise".
Les guêtres de parade sont en laine noire, et sont utilisés que avec la grande tenue.

Où est-ce que je peux m’acheter des guêtres de tenue de route en toile de lin « grise » ?

Citation :
Effectivement, si on parle de pantalon de route, nous parlons d'un pantalon fabriqué avec de la toile de lin (un truc assez costaud) et pas en laine (qui est le pantalon de tricot, reservé pour la parade...son sujet est ici: http://histoirevivante.forumculture.net/t244-pantalon-de-tricot-dit-de-parade ) et pas en coton (article de luxe).

Je pensais que le lin était une matière fragile. En tous les cas le pantalon en toile de lin me sera commode à porter avec nos températures d’été espagnoles.

Citation :
Le pantalon de toile
• Il est blanc, à grand pont, large et descend à 110 mm de terre.
• Il s'attache par 5 boutonniéres à 4 boutons sur la ceinture et à celui du milieu des 3 boutons qui boutonneront le pantalon.
• Il monte à 80 mm au-dessus des hanches, non compris la ceinture de 80 mm.
• Il se porte par dessus les guêtres.

Malgré tes explications Marc, il faudrait si possible que je puisse observer visuellement (photos, représentations) ce qu’est le grand pont et comment il s’attache.


Merci à tous pour votre grande aide.

Revenir en haut Aller en bas
chasseur versailles

avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 38
Localisation : Brêmes-les-Ardres, Pas-de-Calais 62
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: 10ème Régiment d’Infanterie Légère
Grade: Sergent, caporal, chasseur
Divers: cofondateur

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Dim 19 Fév - 14:07

Pour la remarque sur la qualité "histoire-vivante", je l'ai simplement lu ici :

http://atelierchristinefalieu.fr/les_differentes_qualitees_de_realisations_443.htm

king queen
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr/
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Dim 19 Fév - 20:49

Grand Pont



Petit Pont



Revenir en haut Aller en bas
Napoléonien en Espagne

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 44
Localisation : Burgos - Espagne
Date d'inscription : 23/01/2012

Signalement
Régiment: 34ème Régiment d'infanterie de ligne
Grade: Grenadier
Divers:

MessageSujet: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 20 Fév - 1:47

Bonsoir,

Citation :
Pour la remarque sur la qualité "histoire-vivante", je l'ai simplement lu ici :http://atelierchristinefalieu.fr/les_differentes_qualitees_de_realisations_443.htm

Merci Chasseurs Versailles, de me donner cette indication. Si j'achètes ce pantalon de toile chez Christine Falieu, je demanderai la qualité Histoire Vivante.

Je ne savais pas du tout qu'il y avait une qualité Histoire Vivante chez Christine Falieu. Je suppose que les membres de la Charte d'Histoire Vivante achètent régulièrement chez elle et exigent cette qualité.

Merci Capitaine Fleury, de m'avoir envoyé ces photos du grand pont et du petit pont. J'attendais cela avec grand intérêt pour me faire une idée des deux types de fermeture.


Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
La Béquille

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 31
Localisation : Lacrouzette
Date d'inscription : 29/05/2007

Signalement
Régiment: 18ème Régiment d’Infanterie de Ligne
Grade: Sergent
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 20 Fév - 2:24

C'est quand même regrettable de devoir spécifier qu'on veut la qualité Histoire Vivante, ça voudrait dire que la gamme en dessous c'est pour le carnaval ? Suspect
Nous on veut simplement que les tenues soient faites au plus possible comme elles l'étaient à l'époque, c'est pourtant pas si compliqué à comprendre !
Dans tous les cas qui que tu choisisse comme tailleur il te faut les guider sur ce que tu veux précisément, ce qui implique de potasser les règlements et d'accumuler les sources pour faire une demande avec des cotes précises. Il ne faut pas croire que les tailleurs passent leur temps dans les bouquins (hélas).

Pour ma part, et comme bon nombre d'entre nous, je ne passe pas par un tailleur (à part pour l'habit que je n'ai pas encore essayé de réaliser) mais je fais par moi-même, ce qui permet d'être sûr d'utiliser les matériaux que l'on veut, avec les cotes précises, et au final on obtient ce qu'on voulait pour un prix bien moindre. C'est aussi ça la reconstitution, refaire les effets de l'époque et comprendre pourquoi c'est cousu de telle manière plutôt que d'une autre.

Concernant ton message antérieur, le coton n'était que très peu utilisé car il provenait des colonies, et à cause du blocus continental on ne pouvait pas fournir l'armée en masse (prix, difficulté d'approvisionnement...). Idem pour le café, le sucre issu de la canne (d'où l'utilisation de la betterave à sucre) ou le chocolat par exemple.

Quand L'Ablette parle d'hommes en sursis, il veut dire que pour un simple soldat qui est susceptible de mourir à chaque bataille, ça fait cher payer que de lui fournir un pantalon en coton. Pour un officier c'est déjà plus envisageable.

Pour ce qui est de la longueur de la culotte, il est tout à fait possible de porter une culotte "ordinaire" qui arrive sous le genou. En général la botte arrive à peu près jusqu'au bas de la culotte, et il arrive souvent qu'on voit la jarretière de celle-ci, et même un bout des bas.

Une jarretière c'est une sorte de courroie de tissu ou de cuir avec une boucle que tu serres en haut du mollet. Sur une culotte la jarretière en fait partie intégrante. Par contre sur des guêtres longue (pré 1812) ce n'est pas forcément le cas.

L'Ablette parle des sous-vêtements qui tombent. En fait à cette époque tu as comme sous-vêtements un caleçon de la même longueur que la culotte (ou que le pantalon si tu es cavalier ou en Bardin il me semble) qui fait également fonction de doublure (la laine de la culotte directement sur la peau, ça gratte !) et tu as des bas qui remonte au dessus du genou. Les jarretières servent donc à éviter que les bas redescendent jusqu'aux chevilles (et ce serait assurément le cas sans jarretières).

Citation :
Tu veux dire qu’en 1812, bien que le règlement venait de changer, on ne portait pas encore le pantalon (de route ou de parade). Il est fort possible que la culotte ait été porter par les soldats jusqu’en 1813. Est-ce bien cela ce que tu voulais me dire ?
Pas tout à fait. Avant 1812 on porte la culotte avec guêtres noires longues en grande tenue et en tenue de service, et un pantalon de toile en campagne (c'est le cas au 18ème de ligne au moins dès 1803). A partir de 1812 la culotte disparaît complètement pour la troupe avec l'adoption de la tenue Bardin. Seuls les officiers peuvent encore en porter.

Pour ce qui est de la toile de lin, tu en as de plusieurs sortes. Autant pour la chemise c'est bien quand elle est assez légère et souple, autant pour un pantalon il la faut plutôt grosse et solide.

Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
MirlitonCanon

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/10/2010

Signalement
Régiment: Ier Régiment d'infanterie de ligne
Grade: non
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Lun 20 Fév - 23:07

Je relisais un vieux Tradition (No 255) et je suis tombé sur des gravures de Sauerweid basées sur ses croquis de 1809 sur un bivouac français. Je vous copie le détail qui a attiré mon attention :



Source Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8427348n.r=Alexander+sauerweid.langFR

Ce sont deux lignards qui exécutent une danse.
Comme je pensais sincèrement que mes collègues du 1er de ligne se plantaient sur cette histoire de pantalon qui remonte très haut, je tiens à ajouter cet élément au dossier qui prouve que j'ai tort et que je vais devoir refaire mon pantalon. cheers
Ces pantalons sont à petit pont mais je pense que les proportions générales ont du rester les mêmes pour le reste.
Autre détail intéressant sur cette gravure : les bretelles et leurs boucles. Il y en a d'autres illustrations sur la même gravure. Elles ont une forme entre le rectangle et l'ovale on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mar 21 Fév - 1:54

Comment ça tu remettais en doute notre travail sur la hauteur du pantalon ? Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

Bien avant Sauerweid, le règlement nous donne les dimensions, et il est clair que le pantalon est très haut (même si je trouve les gravures sus-mentionnés légèrement exagéré à mon avis). Il n'y avait rien à remettre en cause de ce point de vue la.

D'ailleurs quand tu veux remettre en cause, c'est bien de le faire collectivement... juste question d'uniformité dans le résultat... Wink

Par contre tu as déniché la quelque chose de très intéressant que l'on peut recouper avec le débat que l'on a eu sur la pratique de l'escrime. En toile de fond, on voit 2 fleurettistes s'adonner à la leçon. On doit être plus ou moins proche de la fête Napoleon célébré après la campagne d'Autriche, avec les troupes en stationnement en Autriche (oui un bivouac en 1809, ou l'on s'éclate, y a des chances que ce soit à l'étranger en situation de quasi-paix, et non quasi-pet...)
Enfin il y a d'autres détails très intéressant sur la vie et la tenue...
Revenir en haut Aller en bas
La Béquille

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 31
Localisation : Lacrouzette
Date d'inscription : 29/05/2007

Signalement
Régiment: 18ème Régiment d’Infanterie de Ligne
Grade: Sergent
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mar 21 Fév - 2:48

Sauerweid a dessiné le camp de Dresde en 1813.
Revenir en haut Aller en bas
Napoléonien en Espagne

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 44
Localisation : Burgos - Espagne
Date d'inscription : 23/01/2012

Signalement
Régiment: 34ème Régiment d'infanterie de ligne
Grade: Grenadier
Divers:

MessageSujet: Pantalon de toile (dit de route)   Mar 21 Fév - 2:51

Bonsoir,

Citation :
C'est quand même regrettable de devoir spécifier qu'on veut la qualité Histoire Vivante, ça voudrait dire que la gamme en dessous c'est pour le carnaval ?
Nous on veut simplement que les tenues soient faites au plus possible comme elles l'étaient à l'époque, c'est pourtant pas si compliqué à comprendre !
Dans tous les cas qui que tu choisisse comme tailleur il te faut les guider sur ce que tu veux précisément, ce qui implique de potasser les règlements et d'accumuler les sources pour faire une demande avec des cotes précises. Il ne faut pas croire que les tailleurs passent leur temps dans les bouquins (hélas).

Je ne sais pas comment guider le tailleur et j'avoue que je suis un peu dans le doute je ne sais plus comment faire avec le pantalon de toile en lin. En effet, je n'ai pas vos connaisssances et je ne sais pas où je peux consulter le règlement de 1812. J'ai l'impression que même si je consulte le règlement en question je vais avoir des doutes.
Comment je peux obtenir des cotes précises?

J'ai déjà eu l'occasion de poser des questions à certains fabricants et c'est vrai on a l'impression qu'ils ne connaissent pas les règlements à fond.

Citation :
Pour ma part, et comme bon nombre d'entre nous, je ne passe pas par un tailleur (à part pour l'habit que je n'ai pas encore essayé de réaliser) mais je fais par moi-même, ce qui permet d'être sûr d'utiliser les matériaux que l'on veut, avec les cotes précises, et au final on obtient ce qu'on voulait pour un prix bien moindre. C'est aussi ça la reconstitution, refaire les effets de l'époque et comprendre pourquoi c'est cousu de telle manière plutôt que d'une autre.

Je te félicite de faire les choses par toi-même en utilisant les matériaux et en suivant précisément les normes de l'époque et à un prix plus économique. Je sais que la reconstitution c'est ça aussi mais je ne sais pas faire ces choses là manuellement et je ne me vois pas les faire. Cela me paraît difficile à faire. Pourtant je t'accorde qu'il s'agit de la meilleure chose à faire. Ainsi les uniformes ou les équipements sont faits de la manière la plus authentique possible.

Cependant, je suis un peu découragé. Je ne sais plus maintenant si acheter mon pantalon de toile en lin chez Christine Falieu. Je ne sais plus comment faire. J'ai l'impression qu'on peut continuellement commettre des erreurs car il y a toujours un nouvel élément à tenir en compte pour reproduire un effet d'époque ou par rapport à la manière de le porter.

Si je ne sais pas faire mon pantalon de toile manuellement quel tailleur ou fabricant peut le réaliser comme si il s'agissait d'un pantalon authentique?

Je voudrais savoir également si ce pantalon de toile de lin doit être à grand pont ou à petit pont.

Citation :
Une jarretière c'est une sorte de courroie de tissu ou de cuir avec une boucle que tu serres en haut du mollet. Sur une culotte la jarretière en fait partie intégrante. Par contre sur des guêtres longue (pré 1812) ce n'est pas forcément le cas.

Donc, les jarretières sont par exemple les petites courroies en cuir que j'utilise au niveau de mes mollets pour fixer sur le pantalon de tricot mes guêtres 1812 en laine noir (parade) qui arrivent en dessous du genoux.

Citation :
L'Ablette parle des sous-vêtements qui tombent. En fait à cette époque tu as comme sous-vêtements un caleçon de la même longueur que la culotte (ou que le pantalon si tu es cavalier ou en Bardin il me semble) qui fait également fonction de doublure (la laine de la culotte directement sur la peau, ça gratte !) et tu as des bas qui remonte au dessus du genou. Les jarretières servent donc à éviter que les bas redescendent jusqu'aux chevilles (et ce serait assurément le cas sans jarretières).

Est-ce que vous portez ce caleçon au cours des reconstitutions? Si il se porte lors des reconstitutions historiques, je voudrais savoir, s'il vous plait, où est-ce que je peux m'en procurer un qui ait l'air authentique c'est à dire de bonne qualité?
Revenir en haut Aller en bas
La Béquille

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 31
Localisation : Lacrouzette
Date d'inscription : 29/05/2007

Signalement
Régiment: 18ème Régiment d’Infanterie de Ligne
Grade: Sergent
Divers:

MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   Mar 21 Fév - 2:56

Napoléonien en Espagne a écrit:
Bonsoir,

Est-ce que vous portez ce caleçon au cours des reconstitutions? Si il se porte lors des reconstitutions historiques, je voudrais savoir, s'il vous plait, où est-ce que je peux m'en procurer un qui ait l'air authentique c'est à dire de bonne qualité?

On n'est pas nombreux à en porter, mais il y en a, et d'ailleurs c'est tout à fait confortable. Je n'ai pas le souvenir d'en avoir déjà vu sur les sites des tailleurs les plus connus.

Pour le pantalon, donne moi ton adresse mail et je te fais passer l'article qu'avait fait Bernard Coppens.

Ne te décourage pas, la reconstitution est avant tout une affaire de patience. Personne n'a jamais eu une tenue parfaite du premier coup, loin de là ! Il faut lire, fouiner dans les règlements, les mémoires, expérimenter sur le terrain et comprendre l'utilité des choses. On est tous à refaire des effets qui n'étaient pas bons, et qu'on a pourtant utilisés un certain temps, à l'époque c'était parfois le cas si l'on en croit les rapports d'inspection.
Tu ne dois pas avoir peur de faire les choses, si ta documentation est solide, il y a de grandes chances pour que l'effet confectionné ait existé sous cette forme. Quand j'ai commencé la reconstit en 2004, je n'osais pas coudre un bouton, de peur de ne pas le faire comme il faut. Maintenant il n'y a pas grand chose qui m'arrête. Mais c'est sûr que tout ne se fera pas en une nuit, il faut du temps. Wink

Faire et défaire, c'est toujours travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pantalon de toile (dit de route)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pantalon de toile (dit de route)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: - La Charte - :: Uniformes & Equipement :: Infanterie-
Sauter vers: