La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eugene

avatar

Nombre de messages : 790
Age : 35
Localisation : Farbland, entre une caravane et une glaciaire
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 29 Juin - 17:05

De retour de "vances" je découvre les photos et comments:
Citation :
j'ai pu me rendre compte du folklorisme de la garde française (notamment du groupe Coignet désolé Eugène, mais vu ce qu'on a vu y a pas d'autres mots).
dit m'en plus Ablette... je veux des détails... tru parles bien de ces gens?
http://www.foto-onkel.de/2007-06-16_Napoleonisches_Biwak,_Waterloo/slides/IMG_1389.htm

La photo de Versailles le fusil sur l'épaule me fait baver, le sergent comique a vraiment une bonne gueule là dessus...
celle qui le prècède mérite un prix du farb d'or...
http://www.foto-onkel.de/2007-06-16_Napoleonisches_Biwak,_Waterloo/slides/IMG_1413.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/barrouxgarnison/
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2726
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 13:32

Bonjour,

Après quelques jours de réflexion, je peux vous soumettre mon rapport concernant cette sortie.

Je voudrais commencer par saluer mes compagnons d’armes au sein de la 7th Company (Jiem, Ablette, Lenormand) ainsi que les gars du 248e DM (Figo, Versailles, Le Barde, Tom et Franz)…Vous aviez étais superbe les gars !

Lors de mon arrivé à Hougoumont, j’étais un peu inquiet par les réception que ces français et belges allaient recevoir de la part des autres unités britannique. Inutile de m’inquiète finalement car tous les groupes étaient à la fois surpris et ravis d’avoir des francophones enfin en habit rouge. Comme m’a dit un soldat du 9th (East Norfolk) Foot : « It’s about time ! » (« Il en ai temps ! »)

La rigueur du camp britannique ne m’a pas trop choqué, j’ai l’habitude de voir tous les affaires modernes en pleine vue lorsqu’ils sont en Europe (ben quoi ? Il ne font que copier l’exigence requise par les camps français) et j’ai tenté de préparer la 7th Company du mieux possible. Cependant, il est à noter que notre tente d’escouade était assez correcte…sauf que nos confrères de la Light Company avaient décidé d’installer leur intendance chez nous. Ma foi, je suis quand même heureux de faire apprendre que les soldats de la 7th Company ont évités la tentation de se servir des butagaz et autres sans pour autant ennuyer les Lights.

Le samedi matin, l’EM Britannique décida d’organiser un entraînement de toute notre brigade. Sympa comme idée mais le problème était que les Buffs étaient soit des nouvelles recrues (Light Company) soit des francophones (7th Company) et bien que notre officier tenta de nous libérer de cet exercice, la volonté de notre commandant l’a emporté. Heureusement que nous avons eu le temps d’exécuter un topo très rapide du maniement britannique.

Comme d’habitude, l’organisation des Alliés côté militaire reste sans pareille. Tout le monde connaissait sa brigade, sa division ainsi que leurs chefs et les officiers d’EM et cela des semaines voir des mois avant l’événement. Les officiers et sous-officiers furent distribués parmi les bataillons et les sections étaient organisées selon le nombre de file et pas par groupe. Les Buffs étaient suffisamment nombreux pour pouvoir former une section (la 3eme) à eux seuls tant dis que le 2nd & 23rd Foot formaient la 2eme section, le 44th & 9th Foot la 4eme et le 1er régiment des gardes à pied constitué notre première section. Les 1er et 2eme sections formaient la première division alors que nous appartenons à la seconde division et le drapeau sélectionné pour notre bataillon cette année était le drapeau du Roi du 44th.

Après un premier entraînement, qui aurait pu être mieux si notre commandant nous avait laissé le temps pour se préparer, nous étions convié à participer à la parade réglementaire britannique en honneur de tous les combattants tombés autour de Hougoumont le 18 juin 1815. Je me suis dit que cela aurait bien ouverts les yeux de mes compatriotes quand à ce qu’il se passe pour une « parade » sous leurs habits bleus. Rigueur, discipline, silence dans les rangs, buste en avant, regarde fixe…Vraiment impressionnant mais peut-être un peu long, mais c’est bien cela le service militaire.

Pour ce qui est de la bataille de Plancenoit, je tiens un bon souvenir de la marche de la 7th Company de la Ferme du Roi jusqu’à Plancenoit ou nous avons passé devant toute l’infanterie française au rassemblement. Les petits hurlements amicaux étaient reçus de la manière la plus digne d’un soldat de SM Britannique et le Private Teller, levant son doigt d’honneur, proclama : « On va tous vous nicker ! »

La bataille elle-même était assez standard, avec de très belles salves de la part des français. Hélas, je trouve que le dernier champ étaient un peu poussé pour les participants (un jeune tambour est tombé dans les pommes juste derrière moi) et puis notre commandant de brigade à était particulièrement chiant envers la 7th Company et j’en profite de remercier Jim pour avoir intervenue plusieurs fois pour régler les choses sur ce niveau. Encore plus guignol fût la prestation d’un groupe de grenadiers de la garde très connu qui, lorsqu’ils étaient pris par les flancs et chargé par le front ont décidé de rester sur place au lieu de battre en déroute et puis, incroyablement, de présenter les armes et de nous chanter une chansonnette….Franchement, je me demande encore pourquoi.

Le lendemain, nous étions déployés sur le mur Est de Hougoumont alors que l’élite de l’armée britannique reconstituée (68th, 33rd et Coldstream Guards) devait tenir la porte principale. Nous savions également que la batterie unie alliée se tenait sur l’extrémité du champ de bataille avec notre cavalerie (12th & 15th Light Dragoons, Hussards du Brunswick ainsi que le 1st Dragoons). Finalement, le bataillon des Highlands couverait notre flanc gauche et nos alliés néerlandais tenaient notre flanc droit.
La bataille démarre…La 7th Company prit le temps de bien observer les mouvements de l’armée française déployée devant la ferme et c’est avec une acclamation de toute la garnison que le 95th Rifles et les chasseurs néerlandais partirent à la rencontre des premières lignes. Le canon tonna et le craquement distinctive de la carabine Baker s’ajouta à ce concert impressionnant de notre artillerie, qui à réduit en silence l’artillerie française dés les premières salves. C’est alors que le 95th revient en courrant dans notre portail de la ferme et pris position…Les français arrivaient.

L’attaque de notre mur était intense et, si je peux dire, dangereux par moment. L’énorme mêlée de rugby autour du portable avait quasiment engloutit tous les soldats de notre bataillon sauf les 1er gardes ainsi que les Buffs, qui tentaient tant bien que mal de retenir les quelques français qui osa prendre ce chemin pour entrer dans notre ferme. Quelques fantassins français arriva à passer nos défenses et fût massacré mais le combat autour du portail commença à tourner à l’avantage des agresseurs. Avec le sergent de la première section, je regardais autour de moi pour trouver des renforts pour jeter dans la mêlée. Mon officier passe par là à ce moment et je lui fais un rapport rapide de la situation : « Sir, nous avons besoin d’hommes. Où est le 68th ? »

Il regarda les combats devant lui et m’informa que l’action à la porte principale était déjà très engagée, qu’aucun détachement pouvait venir nous aider et que le 88th avait abandonné sa position initiale sur le mur à l’ouest, obligeant les gardiens de la porte d’être aussi tendu que nous au niveau personnel. Tout semblait critique pour notre portail. C’est alors que j’ai vu arriver la Landwehr prussienne via la porte nord de la ferme. Une vingtaine de soldats frais et motivés, je le savais. Mon officier me les montre du doigt : « Sergeant, prenez ces hommes et balayez-moi ces grenouilles en dehors de notre ferme ! »

Je me lance vers le détachement mais l’officier commandant ne parlait ni anglais, ni français et ni le néerlandais. En me rappelant des quelques mots d’allemand que j’ai appris à l’école, je lui indique le portail et hurle : « Vorwaerts ! Vorwaerts ! » Celui-ci compris l’urgence de la situation et lança ses hommes dans le mêlée et les français avaient étaient arrêtés. Notre situation était toujours précaire lorsque les Buffs hurla un grand « Huzza ! ». Je demanda pourquoi ils criaient tant et le Private Ablette montra du doigt une masse d’uniforme bleu arrivant sur notre flanc…C’était nos braves alliés néerlandais ! Ils lancèrent une salve sur le flanc de nos assaillants et avec un « Voor Koenig en Vaderland ! Oranje boven ! » se jeta sur eux et les mettre dans la déroute la plus totale possible.

Les français en retrait, nous sommes sorti de notre forteresse et les avons poursuives sur toute la longueur du terrain…et le fameux groupe de grenadiers à pied nous à encore fait le même coup en présentant les armes et pousser la chansonnette. Cette fois notre commandant de brigade, qui était à côté de moi à ce moment résuma toutes nos pensées dans un seul mot : « Prats. »

La « parade » à la Butte du Lion était, je pense, le moment le plus pénible pour tout le monde. Personne ne voulait faire cette parade et les réactions de certains soldats et officiers, par un souci de pudeur publique, ne pourront être publié dans ce rapport. Franchement, c’était un des points bas de cette sortie et cela est une première pour moi à Plançenoit.
En conclusion, je suis content d’avoir participer à la sortie mais cela reste sur les 4 dernières éditions que j’ai participé, la moins satisfaisante en terme de programme (deux batailles…c’est trop et puis la « parades ») et puis les anglais semblent toujours se lâcher de leur rigueur habituelle lorsqu’ils viennent sur le continent. Néantmoins, je suis content d’avoir revu et rencontré des personnes sur les deux camps, ce qui est déjà pas mal.

Je tiens àremercier les soldats de la 7th Company, qui ont reçu pleins de compliments de la part des autres groupes britanniques concernant leur discipline, leur maniments et manouvres. Félécitations également au 248e Détachement de Marche (composé sur cette sortie du 10e Léger, 1er de Ligne et le 21e de Ligne) pour leur belle prestation sur le camp ainsi que sur le terrain.

Amicalement,

Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
Deprayelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 528
Age : 30
Localisation : Metz
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RIL
Grade: Fusilier
Divers:

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 14:28

Un jour tu nous feras bien un bouquin Marc... Smile
Superbe ce résumé en tout cas Smile ça donne presque envie d'essayer le côté anglais au moins une fois !
Revenir en haut Aller en bas
jojack

avatar

Nombre de messages : 285
Age : 34
Localisation : cambrai pour y faire des bétises ^^
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: clan des houzards noirs de brunswick
Grade: viking de la mort
Divers: en cours ....

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 15:28

on ne parle plus du 43 eme ???? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.taj43.skyblog.com
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2726
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 15:57

Joran,

Il me semble que le 43e n'était pas inclus dans le 248e DM pour cette sortie.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
capitaine fleury

avatar

Nombre de messages : 664
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: Brigadier au 12 ème chasseurs.
Grade: Brigadier
Divers:

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 16:07

Effectivement s'est assez amusant d'avoir les réactions du camp d'en face!

S'était si mauvais que ca chez les "GRENOUILLES"???

J'ai retenu surtout ceci :

Citation :
Comme d’habitude, l’organisation des Alliés côté militaire reste sans pareille. Tout le monde connaissait sa brigade, sa division ainsi que leurs chefs et les officiers d’EM et cela des semaines voir des mois avant l’événement. Les officiers et sous-officiers furent distribués parmi les bataillons et les sections étaient organisées selon le nombre de file et pas par groupe.

Candidement, je croyais que cela se passait comme cela aussi en france !


Pour la parade à la butte du Lion je crois que s'était un retour sur un investissement, à savoir ; "on vous a donné du budget, en contre parti vous venez faire les guignols que l'on vous voit de près" comme d'hab !
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2726
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 16:22

Fleury,

Est-ce que c'était aussi mauvais que ça chez les grenouilles? Personnellement, je dirai que c'était la norme...comme chez les anglais d'ailleurs, mais la norme est un peu différente.

Pour ce qui est de l'organisation militaire, je pense qu'il faut bien retenir mon passage. Je sais depuis ma premiére journée que mon general-en-chef est "Sir" Wagg Jones et que son ADC est le Colonel Martyn Monks. Je sais que mon chef de brigade/bataillon est Ed Parker (c'était Milo Thurston quand j'étais chez la Garde anglaise) et que mon chef de division sera toujours Jim Harlow si je suis dans la 2eme division. Est-ce que les français peuvent dire cela? Je ne pense pas car nous arrivont même pas à avoir un commandant-en-chef permanent déjà alors le reste... pale

Pour la parade, j'ai fais part de mes remarques à Jan de Coster et il m'a confirmé que cela était bien du "retour sur investissement" mais à noter que cela est la première fois que ça arrive à Plançenoit et c'est dommage. De plus, cette partie à beaucoup dégouté les anglais des Buffs, vous pouvez le demander à Steve et Lenormand.

Amicalement,

Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
chasseur versailles

avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 38
Localisation : Brêmes-les-Ardres, Pas-de-Calais 62
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: 10ème Régiment d’Infanterie Légère
Grade: Sergent, caporal, chasseur
Divers: cofondateur

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 17:40

Mon opinion du camp français est qu'il était impossible d'avoir une vie de bivouac avec une organisation aussi flottante. Le fait que la fédération soit à moitié présente non pas officiellement mais par l'entremise de son vice-président fait peser beaucoup de ressentiment pour ceux qui ne sont pas fédérés. Non franchement, il était impossible pour nous de faire de l'histoire vivante même d'en faire une représentation (horaires qui ne correspondent pas avec ceux des garnisons ou campement, interdiction de faire des abris donc on ne peut pas être en condition de campagne ...)
Non la vie de bivouac n'était pas top ...

Cependant, on était entre ami, on a bien rigolé et on s'est bien amusé à faire pan pan donc c'etait une bonne sortie tradi, on s'est senti intégré avec l'association Suchet (voila de bons partenaires) ...

Quelques petites touches d'histoire-vivante : le 248ème de marche soudé et solidaire, l'aller-retour à pieds le samedi midi avec le Barde et Genie Militaire avec repas frugal (de carrote crue albino ) à Hougomont, la garde nocturne efficace des 3 compères du 248ème et aucun souci dans les corvées ...

Bon voila mon bilan.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr/
ladouceur

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 31
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 18:23

salut à tous

bon je me permet d'y ajouter mon grain de sel

malgres mon arrivé tardive due à un rdv d'embauche j'ai passe un tres bon week end. Malgres un policier belge un peutit peu hautain ( il ne voullais pas déssendre de ca moto qui était au grand max à 3m pour m'aider) et le fait que le bivouac était fermer au public notre campement était propre, pas de duvets ni de lampes bleuets, ni de paquet de ships ou de bouteilles en plastiques comme sur sertain bivouac. un bel esprit de camaraderie malgrès que je ne conaissai qu'une poignet de membre.
l'organisation général du bivouac était...enfin ils ont fait comme ils on pu, bivouac clos au publique, de la paille pourri et bouffé par les bèbètes, une bataille le samedi soir jusqu'à n'en plu finir dans des champs plein de mine, pas d'organisation lorsde la bataille ( 4 contre marche dans une seul rue!!!)
sinon un tres bon souvenir de la garde nocturne avec figo et tom, qui sont des gars super et des vrai mordu d'histoire vivante!!
Et malgres tout j'ai passé un super week end, j'ai revu tom que je n'avais plu vu depuis des années, j'ai rencontrer figo que je ne conaissé que par telephone, et j'ai revu marc, quoi qu'un peux fatiguer le samedi soir il était là!! et sans oublier tout les autres que j'ai renconter, versailles, le barde, les gars du 16ème leger, le normand et j'en oubli surement!!

amitié

ladouceur
Revenir en haut Aller en bas
Eugene

avatar

Nombre de messages : 790
Age : 35
Localisation : Farbland, entre une caravane et une glaciaire
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 21:46

Citation :
Encore plus guignol fût la prestation d’un groupe de grenadiers de la garde très connu qui, lorsqu’ils étaient pris par les flancs et chargé par le front ont décidé de rester sur place au lieu de battre en déroute et puis, incroyablement, de présenter les armes et de nous chanter une chansonnette….Franchement, je me demande encore pourquoi.

Embarassed ne regardez pas dans ma direction svp...
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/barrouxgarnison/
dups

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 45
Localisation : Guer (56)
Date d'inscription : 05/07/2007

Signalement
Régiment: 12ème régiment de chasseurs à cheval
Grade: Chasseur
Divers: En passe de devenir trompette

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 22:10

Citation :
je crois que s'était un retour sur un investissement

Je crains que l'on touche une question qui devient critique dans l'organisation de cet évènement. je crois et je crains que l'objectif financier s'accroît et prenne le pas sur la reconstitution. Ce que l'on peut regretter !
Personnellement je dois avouer qu'excepté DD interlocutuer de qualité pour la cavalerie, j'ai trouvé l'équipe d'organisation qu'elle porte un uniforme de général Cool ou qu'elle soit en civil particulièrement méprisante et hautaine. J'ai eu le sentiment ... qu'on les emmerdait. Une jeune femme en particulier c'est montrée particulièrement incorrecte le dimanche après-midi au moment du versement de l'obole pour payer les frais de participation.
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 22:57

ladouceur a écrit:
et j'en oubli surement!!

amitié

ladouceur



We tu m'as oublié moi tellement je suis petit! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
En attendant ce fut un reel plaisir de te revoir , ça faisait quand même un an!
Revenir en haut Aller en bas
ladouceur

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 31
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 23:10

oui mais toi t'était en rose beef alors sa compte pas! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Courtebotte

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 41
Localisation : République Helvétique
Date d'inscription : 31/05/2007

Signalement
Régiment: 8ème demi-brigade de ligne - 4ème Hussards
Grade: Grenadier
Divers: à l'armée des Alpes

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Ven 6 Juil - 23:17

Connaissant un peu l'organisation de Plancenoit, je me permets de répondre à vos remarques.
Le défilé est en effet obligatoire, sinon pas de sousous de la part de la société qui gère le lion de waterloo.
Pour la paille, gros soucis, il n'y en pas eu assez de livrée, donc il a fallu trouver des solutions en vitesse. Cela dit elle n'était pas terrible pour tout le monde, ce qui ne m'a pas empêché de dormir.
Comme chaque année, pas assez d'eau, paille pas bonne, pas l'électricité à tous les étages....y a toujours des mécontents, tant pis.
Le bivouac de la ferme du Roy était clos au public car il était difficile d'établir des points d'entrée et de surveiller le bivouac la nuit.
Bataille du samedi un peu longue, c'est vrai, mais l'organisateur a appris le matin que le dernier champ n'était finalement pas disponible, et donc il a du rallonger pour terminer à l'heure prévue, cause contractuelle encore une fois.
Les champs "minés" : très drôle, cela dit l'année prochaine si tu veux les nettoyer la journée avant les batailles, ton initiative sera la bienvenue.
Pour les deux personnes dont tu parles Dups, il n'y a aucun objectif financier. L'organisation est assez complexe, avec des partenaires privés, publics et la 8ème pour le militaire, les intérêts ne sont pas vraiment convergets et ça peut engendrer des problèmes.
Dups, peux-tu me préciser les personnes dont tu parles ? (par MP si tu veux)
Il est certain que le bivouac s'essoufle avec le temps, et ce n'est pas facile de renouveler chaque année. Il avait été prévu que 2006 serait une année sabatique. Je pense que ne pas le faire en 2008 ne serait pas une mauvaise chose.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Rouflacman

avatar

Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment:
Grade:
Divers:

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Sam 7 Juil - 0:15

La prochaine fois n'invitez que les Chartiste !

Il y aura assez da paille pour 12 ... Suspect


OK je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Sam 7 Juil - 1:06

ladouceur a écrit:
oui mais toi t'était en rose beef alors sa compte pas! Twisted Evil

Marc et Lenormand aussi! bom king
Revenir en haut Aller en bas
chasseur versailles

avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 38
Localisation : Brêmes-les-Ardres, Pas-de-Calais 62
Date d'inscription : 22/05/2007

Signalement
Régiment: 10ème Régiment d’Infanterie Légère
Grade: Sergent, caporal, chasseur
Divers: cofondateur

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Sam 7 Juil - 10:57

Citation :
La prochaine fois n'invitez que les Chartiste !

Il y aura assez da paille pour 12 ...

Par contre, il leur faut une forêt pour 12 pour se construire des cabannes à lapin. albino

king
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr/
Jiem
Mercenaire


Nombre de messages : 275
Age : 53
Localisation : Waterloo
Date d'inscription : 11/07/2007

Signalement
Régiment: 752è régiment de blindés aquatiques
Grade: y'a kekchose en dessous de simple soldat ?
Divers: Je n’ai qu’une seule ambition : ne pas plaire à tout le monde. Plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui.

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Jeu 12 Juil - 13:08

allez, vais donner mon avis aussi .... ( oula, y en a qui ont déjà peur là dans le fond de la salle Laughing )

Bivouac vu du côté anglais

Ambiance : excellente, un acceuil très chaleureux de la part des anglais, je remercie particulièrement les Buffs anglais d'ailleur ...

Bivouac proprement dit : camping de luxe ... je n'ai pas vu beaucoup de reconstitution dans tout ca ...bien dommage

La paille : ah là, en effet, très gros problème en effet, ca grouillait tant de bestioles que j'avais l'impression que le tas de pai!lle se balladait tout seul ... m'en tappe, on a dormit sans, et moi, j'ai bien dormis ( du moins tant que la bréole m'avait pas piqué ma capotte et que du coup, j'ai eu un peu froid... le lendemain, j'avoue, j'ai pris mon sac de couchage, celui là au moins, il a pas su me le piquer Laughing )
Unique repproche aux organisteurs pour cela, c'était déjà le cas l'année passée et c'est dommage qu'ils n'ayent pas tenu compte des critiques qui avaient déjà été émises en 2006 sur le sujet ..mais soit, pour moi, c'est pas un poste important

Les entrainements : là ...impressionné par les anglais, ils travaillent vraiment ensemble et ca a une gueule du tonnerre de dieu, j'avais jamais vu ca côté francais ..quel belle harmonie, quelle belle unité de mouvement, chapeau

la commémo à la chapelle : pas de commentaires spécial, c'était long, mais je dois dire que les anglais savent faire de la commémoration avec beaucoup de panache et de coeur ..c'est juste pas ma tasse de thé ce genre de truc ..mais respect ...pis étant invité, la moindre des choses est de restecter leur tradition.

Bref, un excellent moment, beaucoup de plaisir, beaucoup d'intérêt pour apprendre quelque chose de nouveau pour moi.

Bivouac côté francais :
j'ai entendu des choses, je ne ferai aucun commentaire .. j'y étais pas

Batailles :
même commentaire pour le samedi : un peu trop long.
Dimanche, bien bien, l'organisation anglaise m'a a nouveau impressionnée .. les changements de places afin que chacun puisse avoir un appercu de l'ensemble de la bataille, c'était du jamais vu pour moi ..excellente initiative.
la chorégraphie elle même des batailles était bien mennée, rien a redire ...sauf ; virez Larsen

Les remarques de Dups : ca me chagrinne, impression de revoir ce qui s'est passé en 2005 pour certains aspects ..mais là non plus, pas de commentaires de ma part, j'ai pas eu à en souffrir personnellement, j'étais de l'autre côté...pis , j'en parlerai peut-être aux intéressés si un jour l'occasion se présente ...quoique, ca me regarde pas et je m'en tappe ( hein courtie Wink )
Comme chaque année, plein de choses sont dites sur Plancenoit ( comme sur chaque bivouac d'ailleur ), des critiques constructives, des conneries, de tout en fait, ca changera jamais .... et il n'en sera de toute facon quasi jamais tenu compte .....

Citation :
Pour les deux personnes dont tu parles Dups, il n'y a aucun objectif financier.
... no comment Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Marc La Bréole
Président - Soldats des Cents-Jours
Président - Soldats des Cents-Jours
avatar

Nombre de messages : 2726
Age : 37
Localisation : Colmar (Alsace)
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RI de Ligne / Chasseurs Britanniques Regt / 7e Champagne
Grade: Fusilier / Private / Sergent
Divers: Kalif à la place du Khalif de l'Ordre du Bédouin

MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   Mer 30 Juil - 10:52

Une photo du webmaster constitué prisonier par Colonel Monks:

Revenir en haut Aller en bas
http://histoirevivante.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Waterloo 1815 (16/17 juin 2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: Campagne 2007-
Sauter vers: