La Charte d'Histoire Vivante
Soyez les bienvenus sur le Forum de la Charte d'Histoire Vivante !

Toute l'équipe vous invite à vous connecter ou à vous enregistrer dès à présent afin de venir échanger avec nous.

En vous souhaitant bonne navigation au sein de notre forum,

L'équipe Administrative de la Charte.


Reconstitution Premier Empire....Autrement!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conditionnement des cartouches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Chanoine

avatar

Nombre de messages : 143
Age : 31
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Conditionnement des cartouches   Dim 15 Avr - 20:51

Bonjour,

Nous sommes nombreux sur les bivouacs à concevoir nos cartouches avant nos batailles reconstituées. Plusieurs reconstitueurs déclarent même au public -quand il y en a- voir aux nouveaux dans les groupes, qu'il s'agit là d'un des actes quotidiens du soldat.

Quid des actes réels de "l'EpoK"?
Sous quelle forme et en quelle quantité les munitions étaient-elles fournies?

J'ai de vagues souvenirs d'avoir déjà vu une discussion aborder ce sujet, mais je ne sais plus sur quel forum...
Revenir en haut Aller en bas
dups

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 45
Localisation : Guer (56)
Date d'inscription : 05/07/2007

Signalement
Régiment: 12ème régiment de chasseurs à cheval
Grade: Chasseur
Divers: En passe de devenir trompette

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Dim 15 Avr - 22:06

Sous l'Empire, il y a des caissons de munitions qui amènent les cartouches. Elles sont conditionnées en paquet (je n'ai plus le nombre en tête)
Je crois qu'il en subsiste un existant, ca j'ai souvenir d'une photo d'un paquet de cartouche. Cela ressemble à un emballage papier, lié par une ficelle.
Jamais il n'a été question dans les mémoires la veille des combats de soldats confectionnant leurs cartouches. D'autant que si certaines batailles pouvaient se prés-sentir, d'autres étaient fortuites.
Enfin a-t-on jamais lu quoique ce soit concernant le transport de poudre et de balles "en vrac" ?

J'ai même un vague souvenir de soldats devinant l'entrée en campagne imminente suite à une distribution de cartouches. Si ma mémoire ne me trahit pas (c'est pas gagné), le témoin parlait de cartouches pour remplir la giberne et d'un "paquet" à mettre dans le sac...

Revenir en haut Aller en bas
Sans-Souci

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 52
Localisation : Heidelberg - Allemagne
Date d'inscription : 09/06/2007

Signalement
Régiment: 22e demi-brigade de ligne
Grade: grenadier
Divers: Il n'est rien d'impossible à un grenadier français !

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Dim 15 Avr - 22:24

Voici qelques notes sur la confection des cartouches et leurs paquets:

http://www.demi-brigade.org/cartcofr.htm

Je n'y ai pas encore trouvé d'affirmation positive, mais je crois fortement qu'elles furent produits dans des dépôts d'artillerie. Sûrement pas au bivouac par des soldats eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.demi-brigade.org/indexfr.htm
mrphilou

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 54
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 24/05/2007

Signalement
Régiment: 4ème Régiment d’Artillerie de Marine
Grade: Artilleur
Divers:

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Dim 15 Avr - 22:33

J'avis déjà évoqué ce sujet sur le forum Nap Nap 1er.
Je demandais également sous quel conditionnement arrivaient les munitions.
Entre la cartouche et le caisson il doit bien y avoir plusieurs étapes de conditionnement.
Je crois que les cartouches étaient en paquet de 12/15. Mais après ??? en caisses (quelle quantité et quelle taille la caisse) en tonneau ?.
De même, quid des silex ?
Ce serait bien d'arriver sur un bivouac et que le matin on procède à la distribution des munitions.
Mais qui va s'attacher à confectionner plusieurs centaines de cartouches ?
Pour La Boissière, il y a quelques années, j'avais confectionné 1 500 tubes pour nos amis Anglais. Marco devant les remplir par la suite. J'y ai passé quelques soirées.
Revenir en haut Aller en bas
Ablette

avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Lun 16 Avr - 1:01

Concernant la confection, tout est dans le manuel d'infanterie. Le papier -taille, coupe, poids et texture-, la poudre, façon de la produire etc...
Il est prévu de les assembler par paquet de 15. Les gibernes sont garnis de 2 paquets, et lors de l'entrée en campagne, il est fournis une réserve de 2 paquets à mettre dans le havresac. (je suis pas certains mais il me semble que ces 2 dernières lignes sont données dans le manuscrit d'infanterie)

La correspondance de Davout, nous en donne un excellent exemple. La veille de l'entrée en campagne de 1806, il commande certaines mesure à Friant, qu'il adresse à tout son coprs d'armée, en ce sens, et avec énormément de détails. J'en avais fait la citation sur le forum. Je crois que c'était sur un sujet "la boissière".

En tout cas, les soldats en campagnes ne faisaient pas leurs cartouches, ce n'est pas un geste du quotidien. Peut être que dans les places fortes où les cartouches pourraient manquer, les soldats en service de corvées se voient obliger d'en produire en plus en plus.
Il est plus envisageable que ce soit l'artillerie qui les produise, et le train qui les distribue.
Revenir en haut Aller en bas
Le Chanoine

avatar

Nombre de messages : 143
Age : 31
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Lun 16 Avr - 9:47

Merci beaucoup. Cela confirme ce que je pensais.

Yapluka.
Revenir en haut Aller en bas
bistouille

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 54
Localisation : Sambreville - Belgique
Date d'inscription : 29/01/2010

Signalement
Régiment: 6ème de ligne
Grade: Caporal
Divers:

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Jeu 19 Avr - 19:51

Steve a dit:
Il est plus envisageable que ce soit l'artillerie qui les produise, et le train qui les distribue

Ben non ! ........ Il existait un corp d'artificiers habilité à manipuler la poudre et chargé de préparer les charges , tant pour l'infanterie que pour l'artillerie !!!!
Revenir en haut Aller en bas
dups

avatar

Nombre de messages : 636
Age : 45
Localisation : Guer (56)
Date d'inscription : 05/07/2007

Signalement
Régiment: 12ème régiment de chasseurs à cheval
Grade: Chasseur
Divers: En passe de devenir trompette

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Jeu 19 Avr - 20:31

Voici ce qu'écrit Davout après Auerstaedt à Berthier le 15 octobre 1806:

Citation :
J'ai remplacé les cartouches et les munitions consommées, ce qui a entièrement épuisé mon parc de réserve. Je prie votre Altesse de donner les ordres les plus prompts au général Songis afin qu'il me fasse passer toutes les munitions qui me sont nécessaires et que j'estime à un approvisionnement complet.


Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Nombre de messages : 215
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

Signalement
Régiment: Ier Régiment d'infanterie de ligne
Grade:
Divers:

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Ven 20 Avr - 1:09

Il y a un passage intéressant dans un règlement du 1er Vendémiaire an 13 "sur les demandes et l'entretien des armes et les munitions à délivrer aux troupes et dans les fêtes". (législation militaire 1812, tome 2, page 189) :

Citation :
Les distributions de poudre et de plomb nécessaires aux troupes pour leurs exercices seront faites du 1er floréal au 30 de fructidor de chaque année, et sont fixées aux quantités suivantes;
Deux cents cinquante kilogrammes de poudre, et cent-vingt-cinq kilogrammes de plomb à chaque bataillon d'infanterie française ou étrangère, ou régiment de dragons,
....
Ces munitions seront délivrées des magasins d'artillerie, sur la demande du conseil d'administration du corps, visée par le commandant de la place et le général de division, conformément au modèle n°9: le corps ne les prendra que par partie et à mesure qu'il en aura besoin: à moins qu'il n'aille dans une garnison où il ne se trouve pas de magasin d'artillerie: il prendrait alors avant son départ, son approvisionnement complet.
...
Dans les places de garnison où il ne se trouve point de dépôt d'artillerie, les corps enverront au plus voisin un officier pour recevoir ces munitions, qu'il pourra prendre en totalité, et dont les frais de transport seront à la charge des corps; mais pour cette quantité de poudre et de plomb, il ne sera jamais distribué de pierre à feu, le corps devant s'en approvisionner.
La poudre et le plomb pourront être donnés aux corps en cartouches d'infanterie confectionnées, lorsqu'il y aura excédent d'approvisionnement dans les places: dans le cas contraire, la confection de ces munitions sera à leur charge
Sur les munitions délivrées pour les exercices, seront prises les cartouches à balles qui devront être données aux soldats de garde, qui sont tenus de remettre la poudre et les balles à la décharge des armes.

J'en déduis, en tout cas pour les garnisons, que les corps se fournissent directement auprès des magasins d'artillerie, soit en cartouches déjà prêtes s'il y en a en suffisamment, soit en plomb et en poudre dans le cas contraire, auquel cas ils doivent se charger eux mêmes de la fabrication.

Et pour les troupes en campagne, le règlement concernant le service de l'artillerie en campagne du 1er avril 1792 précise que, outre les réserves, il y aura un dépôt général de munitions appelé "grand parc":

Citation :
Dans le parc, les artificiers seront tenus de travailler, sans supplément de solde, sous le direction du maître-artificier de l'équipage, aux artifices de guerre et à la constructions des cartouches à fusil et à canon.

Dans ce cas, ce sont bien les artificiers du parc d'artillerie qui préparent les cartouches.
Revenir en haut Aller en bas
MirlitonCanon

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/10/2010

Signalement
Régiment: Ier Régiment d'infanterie de ligne
Grade: non
Divers:

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Ven 11 Mai - 0:20

Un peu de littérature pour la route :

Citation :
Combien avez-vous de cartouches? - Trois paquets de quinze. - C'est bien et moi quatre, cela fait cent cinq. En voilà plus qu'il n'en faut pour descendre vingt-cinq Cosaques, si toutefois il s'en présente.

Mémoires du Sergent Bourgogne (1812 - 1813)
Revenir en haut Aller en bas
Le Chanoine

avatar

Nombre de messages : 143
Age : 31
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Lun 30 Mar - 14:47

Bonjour,

Je reviens un peu sur ce sujet:
Pour le papier à utiliser, avons nous des précisions plus claires que "De papier qui doit avoir du corps, sans cependant être trop épais "?

J'y pense en voyant que pour les livrets militaires nos camarades Suisses avaient repéré le papier Conqueror vergé, donnant même le nombre de gramme (160 gr pour la couverture et 100gr pour le corps du livret).

Est-ce connu pour le papier des cartouches?

Le papier journal, quand il existe encore (de plus en plus de journaux se "modernisent"), me parait souvent un peu faible. Le papier d'impression classique à 80gr trop dur...
Revenir en haut Aller en bas
Deprayelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 528
Age : 30
Localisation : Metz
Date d'inscription : 21/05/2007

Signalement
Régiment: 1er RIL
Grade: Fusilier
Divers:

MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   Lun 30 Mar - 17:52

Cette "étude", bien que postérieure, peut probablement apporter des éléments de réponse :

http://www.armes-ufa.com/IMG/pdf/Etude_sur_la_fabrication_de_cartouches_anciennes_05b_.pdf

"Le papier pour la cartouche est du papier de bourrage"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conditionnement des cartouches   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conditionnement des cartouches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Charte d'Histoire Vivante :: - La Charte - :: Uniformes & Equipement :: Général-
Sauter vers: